Accueil À la une Baisse de la vitesse sur la rocade : un peu d’air pour les Rennais !

Baisse de la vitesse sur la rocade : un peu d’air pour les Rennais !

alerte pollution

Les élu-e-s écologistes sont satisfait-e-s de l'annonce faite par Monsieur le Préfet, Madame la Maire de Rennes et Monsieur le Président de Rennes Métropole, de la réduction de la vitesse de 20 % sur la rocade. Cette mesure intervient suite aux trop nombreux pics de pollution qu'a connu notre ville cet hiver, mais aussi face à la pollution de fond qui empoisonne silencieusement les habitant-e-s. Il était nécessaire d'agir et c'est chose faite.

En effet, il faut rappeler que la pollution de l'air est responsable de 40 000 morts par an en France et coûte 20 à 30 milliards d'euros en soins. Ce scandale sanitaire doit cesser.

Soulignons qu'abaisser la vitesse de la rocade, c'est certes 1 minute 30 de temps en plus pour un trajet de 15 kilomètres, mais c'est surtout une nécessité écologique et de santé publique. Abaisser la vitesse, c'est rendre la circulation plus fluide et limiter les embouteillages. Par ailleurs, cette décision aura un impact réel pour les habitant-e-s des quartiers proches de la rocade, tant en termes de qualité de l'air que de réduction du bruit, autrement dit de santé publique.

Cette mesure de réduction de la vitesse s'inscrit dans une politique ambitieuse et globale en faveur de la qualité de l'air. Dans le cadre de l'élaboration du Plan de Protection de l'Atmosphère (PPA) et des nouvelles politiques de déplacements, les écologistes agissent pour faire de Rennes une ville à 30 km/h plus favorable aux piétons et aux cyclistes. Le développement de bus rapides et l'utilisation des cinq lignes ferroviaires rennaises pour les déplacements du quotidien sont également autant d'actions à mener pour permettre aux habitants de la métropole de ne plus avoir à utiliser leur voiture pour se rendre à Rennes et désengorger d'autant la rocade. Enfin, nous soutenons l'élaboration d'outils citoyens permettant aux Rennais-e-s d'être acteurs de l'amélioration de la qualité de l'air.

Matthieu Theurier et Gaëlle Rougier, co-président-e-s du groupe écologiste à la Ville de Rennes

Laisser un commentaire