Accueil À la une C’est un RER métropolitain qu’il nous faut

C’est un RER métropolitain qu’il nous faut

[Communiqué]

 

Nous avons appris avec surprise le souhait d'Emmanuel Couet d'engager une étude sur le prolongement de la ligne B du métro.

Le plan de déplacements urbains définit les grandes orientations de mobilité de la métropole pour les dix prochaines années. Ce PDU est précisément en cours de débat au sein de Rennes Métropole. Nous sommes étonnés de cette annonce alors que le sujet du prolongement de la ligne B n'a occasionné aucune discussion au sein de notre collectivité.

Nous sommes d'autant plus étonnés de cette annonce que depuis plusieurs années nous évoquons le RER métropolitain. Ce train du quotidien, rapide, cadencé, utilisant les cinq voies ferrées existantes et qui pourrait desservir 16 communes de la métropole et plusieurs quartiers de Rennes est nettement concurrentiel à un prolongement du métro. Ce train du quotidien ne nous coûterait pas plus cher et permettrait de desservir plus de communes. Nous avons les lignes, nous avons les usagers, c'est cette carte-là qu'il nous faut jouer pour avancer concrètement dans la transition écologique de notre territoire.

Améliorer la desserte en transports en commun de l'aéroport et du parc expo a du sens, mais le métro n'est probablement pas le meilleur moyen de transport pour effectuer de longues distances en zone peu dense. Ce RER pour lequel nous militons depuis tant d'années est un outil indispensable de la mobilité propre, pour préserver la qualité de l'air et la santé des habitant·e·s de la métropole. Il est un outil complémentaire du réseau express vélo qu'il faut étendre petit à petit à toutes les communes de l'agglomération rennaise pour permettre à chacun de faire ses choix.

À l'heure où la pollution de l'air tue chaque année en France près de 50 000 personnes, il est temps de mettre enfin en œuvre le RER métropolitain.

 

Pour les élu·e·s écologistes de Rennes Métropole, Morvan Le Gentil

Laisser un commentaire