Accueil À la une Cultures bretonnes pour tou-te-s

Cultures bretonnes pour tou-te-s

matthieuMatthieu THEURIER
Conseiller municipal
Président du groupe écologiste

hautparleur

[Conseil municipal du 24 novembre 2014]
Une subvention de 4500 € a été votée pour soutenir l'ouverture d'une annexe de l'école Diwan à Rennes. Les écologistes s'en félicitent, car favoriser les langues régionales, c'est développer les cultures bretonnes et les liens entre générations, favoriser l'emploi, mais surtout valoriser la diversité culturelle qui fait le terreau de la tolérance et de l'ouverture d'esprit
Intervention de Matthieu THEURIER 
Madame la Maire,Cher-e-s collèguesNous nous réjouissons aujourd'hui de cette subvention de 4500 € destinée à soutenir l'ouverture d'une annexe de l'école Diwan rue de Flandres. Cette aide de notre collectivité est d’autant plus nécessaire qu’une véritable ambition nationale en faveur de l’apprentissage des langues régionales et minoritaires tardent toujours à venir et faute de cette ambition, les moyens de nos collectivités pour soutenir les langues et cultures de nos territoires sont loin d’être à la hauteur des enjeux. Le budget consacré aux langues de Bretagne n’évolue pas et des structures associatives de ce secteur commencent à battre de l’aile.D’ailleurs les chiffres ne trompent pas, l’évolution des enfants scolarisés en langue bretonne stagne alors qu’ils étaient en nette progression depuis plusieurs années la rentrée 2014 n’a vu que 4 sites bilingues s’ouvrir en Bretagne contre 9 l’année dernière. Trop peu de Rennais connaissent le breton ou le gallo. Et pourtant, nombreux sont ceux dont les grands-parents parlaient ces langues. Favoriser les langues régionales, c'est permettre aux jeunes et aux moins jeunes de prendre conscience de leur appartenance à un territoire, à une culture partagée, c’est permettre le lien entre générations, c’est aussi développer de nombreux emplois locaux dans l’enseignement et la culture, c'est surtout valoriser la diversité culturelle qui fait le terreau de la tolérance et de l'ouverture d'esprit.Cette aide à Diwan est donc bienvenue. La définition d’une politique linguistique rennaise sera aussi l’occasion de développer une plus grande transversalité de nos actions pour que les langues de Bretagne soient le plus présentent possible dans l’espace publique.

 

Laisser un commentaire