Accueil Conseil municipal Ecoresponsabilité de Citédia : des progrès, mais encore des panneaux numériques :-(

Ecoresponsabilité de Citédia : des progrès, mais encore des panneaux numériques :-(

[Conseil municipal du 25 juin 2018]

La Ville de Rennes et Citédia sont liés par une convention de service public pour l'exploitation de plusieurs salles de concerts. Un travail d'écoresponsabilité a été engagé. Cependant, l'absence d'indicateurs chiffrés et la volonté de déployer des panneaux numériques nous laissent encore très dubitatifs.

 

 

Adjointe aux Approvisionnements
 

Intervention de Nadège NOISETTE au nom des élu-e-s écologistes et citoyen-ne-s

Au nom du groupe écologiste je voulais saluer le travail réalisé par la direction de la culture et les équipes de Citédia en particulier Monsieur Yves Barré, le directeur du Liberté, sur les pratiques en matière de développement durable. La proposition de plan d'actions qui nous est faite ce soir répond bien à la politique menée par la Ville de Rennes sur l'éco-responsabilité des événements et des équipements culturels portée par notre collègue Benoit Careil.

En effet en Annexe 9 de ce contrat de Convention de Service Public, on trouve une liste précise d'indicateurs de développement durable qui seront suivis tous les ans.

Ils concernent :

  • La réduction des consommations d'énergie et d'eau
  • La réduction et le tri des déchets
  • L'approvisionnement et les achats de fournitures en circuits courts ou issus du commerce équitable
  • L'accessibilité et la prise en compte du handicap
  • La gestion des ressources humaines
  • La mutualisation et le recyclage des matériels techniques

 

Il faut désormais rapidement fixer pour chacun de ces indicateurs sa valeur actuelle et un objectif chiffré accompagné de son calendrier de réalisation.

 

Il y a cependant une thématique dans cette Annexe sur le développement durable qui nous questionne. En effet, il est mentionné la mise en place de supports de communication écoresponsables, c’est une bonne chose, bien sûr, mais qui semble être contredite par l'Annexe 4 dédiée à la stratégie et aux moyens de promotion de l'équipement.

Il est ainsi prévu dans cette dernière l'installation de panneaux d'affichage numériques à l'extérieur et à l'intérieur du bâtiment.

 

Quand on regarde les consommations de matériaux (plastique, terre rare, silicium….) et d'énergie depuis la fabrication jusqu'au recyclage de ces panneaux, ils ont un impact beaucoup plus fort sur notre environnement que l'affichage papier. Sans compter la pollution lumineuse provoquée par ces panneaux numériques. L'installation de ces panneaux iraient donc à l'encontre des actions proposées pour rendre la communication de Liberté plus écoresponsable. C'est pourquoi nous souhaiterions que cet usage des panneaux numériques puisse être rediscuté dans le cadre des échanges annuels avec Citédia sur les indicateurs de développement durable.

 

Laisser un commentaire