Accueil Conseil communautaire Énergie renouvelable et citoyenne : on avance !

Énergie renouvelable et citoyenne : on avance !

[Conseil métropolitain du 20 juin 2018]

Une nouvelle société d'économie mixte voit le jour : Énerg'IV permettra de nouer des partenariats avec les entreprises, les collectivités et les groupes de citoyens pour accélérer le développement des projets d'énergie renouvelable. Une bonne nouvelle !

 

Conseillère métropolitaine
  
Intervention de Nadège NOISETTE au nom du groupe écologiste  et citoyen

Nos territoires, que ce soit le département, la métropole ou la ville de Rennes ne sont pas à l'heure des rendez-vous de la transition énergétique en ce qui concerne la production d'énergie renouvelable. La loi sur la transition énergétique nous engage en effet à produire l'équivalent de 23 % de l'énergie consommée en énergie renouvelable d'ici 2020. Aujourd'hui nous ne sommes qu'autour de 16 % et il reste encore à produire au moins 1800 GWh en plus en tout juste deux ans.

La création de cette Société d'économie mixte (SEM) Énerg'IV est une très bonne nouvelle et nous tenons à remercier les services du Syndicat départemental d'énergie d'Ille-et-Vilaine et notamment son directeur Monsieur Clausse qui, dès son arrivée, a pris ce sujet à bras le corps pour créer cette SEM de manière participative en à peine six mois.

Cette SEM répond à une attente forte des porteurs de projets d'énergie renouvelable comme en témoignent déjà les vingt projets identifiés pour un total de 120 GWh supplémentaires produits chaque année. Cela ne suffira pas à atteindre les objectifs de la Loi de transition énergétique : avec 120 GWh en plus on est encore loin des 1 800 escomptés mais c'est déjà très encourageant.

Nous appelons donc de nos vœux la possibilité pour les partenaires financiers d'abonder régulièrement le capital actuel de 6 millions d'euros de cette SEM. Nous serons aussi vigilants à ce que cette SEM se concentre essentiellement sur les énergies renouvelables et dans une moindre mesure sur le Gaz Naturel Véhicule. Je me permets cette remarque car le GNV n'est pas une énergie renouvelable et qu'une participation de la SEM à hauteur de 750 000 € est prévue dès cette année dans « Bretagne Mobilité GNV ».

Cette SEM est un outil de financement local relativement souple qui pourra créer des partenariats avec les entreprises privées, les collectivités et les groupes de citoyens engagés. Elle permettra :

  • de massifier le développement des énergies renouvelables en facilitant la réalisation de projets émergents ;

  • de favoriser l'acceptation des projets en soutenant particulièrement les modèles de projets participatifs impliquant les habitants dès leur genèse ;

  • d'accompagner les communes et EPCI à développer le potentiel énergies renouvelables de leur territoire.

Nous nous félicitons aussi de l'entrée de Rennes Métropole au capital de cette SEM à hauteur de 350 000 € qui montre ainsi son engagement pour un développement plus rapide des énergies renouvelables sur son territoire. Nous vous invitons alors toutes et tous à utiliser cet outil pour créer des projets de production d'énergies renouvelables sur vos communes.

Laisser un commentaire