Accueil Environnement [GPS] environnement et santé ONDES ÉLECTROMAGNÉTIQUES

[GPS] environnement et santé ONDES ÉLECTROMAGNÉTIQUES

[Ce que dit l'accord d'entre deux tours signé par Nathalie Appéré et Matthieu Theurier]

Environnement et santé | 3/3


"Nous établirons une nouvelle cartographie rendant compte de l'exposition effective (et non au ras du sol) des habitants aux ondes électromagnétiques. Des capteurs permanents seront installés dans les lieux sensibles. Une charte fixera les règles intégrant les valeurs maximales d'émission des antennes de téléphonie mobile dans l'application du principe de précaution"

 

 

2 commentaire(s)

  1. trevedy

    quid des émissions de Linky? comment peut_on s’inquiéter des risques d’ondes magnétiques en autorisant cette potentielle source installée dans chaque foyer?

    1. Les élu-e-s écologistes de Rennes et Rennes Métropole

      Alors que Linky est présenté comme un moyen de favoriser la réduction des consommations d’électricité par une meilleure information des usagers, de nombreuses questions demeurent sur les limites de ses fonctionnalités, son coût, sa finalité, son impact sanitaire et le cadre juridique qui entourera l’utilisation des données personnelles dans un secteur de plus en plus concurrentiel.

      Les écologistes constatent que le déploiement des compteurs Linky pose de nombreuses questions et insuffisances même s’il permet dans le cadre de la transition énergétique un pilotage des politiques publiques de l’énergie pour aller vers un mix énergétique. Nous nous interrogeons sur le coût financier et écologique du dépôt et du recyclage des 35 millions de compteurs.

      Nous souhaitons que les personnes électrosensibles aient la possibilité de refuser le compteur sans pénalités financières et demandons que les compteurs soient équipés d’un filtre, activable par l’usager, permettant de bloquer le signal CPL entrant. Dans le même temps, puisque la décision a été déjà prise d’installer ces compteurs, d’organiser des études sur le rayonnement de Linky et ses effets sur la santé et demande à ce que l’État et ERDF mettent en place les informations nécessaires aux communes concédantes et que des réunions d’information en direction des usagers soient organisées explicitant les avantages, les inconvénients et les droits des usagers – notamment concernant les données personnelles.

      De même, il est de responsabilité de l’État de préciser la politique d’ensemble des compteurs communicants appelés à se développer (électricité, gaz, eau, chaleur, énergies renouvelables) : nature des services attendus, des moyens offerts aux usagers et mutualisation des communications pour réduire les coûts et les émissions.

      Les écologistes œuvreront et soutiendront toute création d’un service public de gestion des données garantissant la protection de la vie privée et une égalité d’accès aux données recueillies.​

Laisser un commentaire