Accueil À la une L’usage de la voiture en baisse

L’usage de la voiture en baisse

[Communiqué]

 

Les premiers résultats – provisoires – de l'enquête Déplacements à l'échelle de l'Ille-et-Vilaine ont été communiqués. Les écologistes rennais dressent un bilan plutôt encourageant.

Pour Morvan Le Gentil, président du groupe écologiste à Rennes Métropole, « À l'échelle de Rennes Métropole, la forte baisse de l'usage des modes motorisés (-18 %) et la hausse concomitante de la marche à pied (+28 %) sur les courts trajets (inférieurs à 5 km) démontrent que les efforts d'aménagement pour une ville plus apaisée et qui favorise la proximité des activités portent leurs fruits.

Dans le même temps, l'usage des transports en commun continue d'augmenter. L'ouverture de la seconde de ligne de métro, en permettant à 75 % des Rennais·e·s d'être à moins de 10 minutes à pied d'une solution de transports en commun amplifiera cette tendance. En complément, il nous faut consolider les déplacements en train (RER rennais) et le covoiturage, notamment grâce à des expérimentations comme le « péage positif ». Deux projets que nous appelons de nos vœux.

Nous constatons aussi avec satisfaction que le vélo électrique a su séduire son public puisque sur des trajets de 3 à 5 km, son usage a doublé depuis 2007. Cette augmentation ne peut que nous amener à réitérer notre souhait qu'un réseau express vélo métropolitain soit mis en œuvre rapidement. »

Pour Matthieu Theurier et Gaëlle Rougier, co-président·e·s du groupe écologiste à la Ville de Rennes, « En concentrant notre analyse à l'échelle de la seule ville de Rennes, nous constatons une très nette baisse de l'usage des modes motorisés qui concernent aujourd'hui 35 % des déplacements (-6,5 points par rapport à 2007). Cette tendance à la baisse et la pratique en très forte hausse de la marche à pied (42,6 % des déplacements) et plus généralement des modes alternatifs à la voiture (+6,6 points) démontrent que nous sommes sur la bonne voie. Il est clair que les efforts d'aménagement pour une ville plus apaisée et le déploiement du plan piéton portent leurs fruits.

Pour ce qui concerne le vélo, les comptages réalisés par la Ville qui faisaient apparaître une croissance de 10 % par an du nombre de cyclistes dans la ville ces dernières années se confirment : 11 % des Rennais·e·s vont désormais au travail à vélo. Le travail mené avec détermination par Sylviane Rault, adjointe à la Mobilité porte ses fruits. Si le plan vélo produit ses résultats, nous sommes convaincus que les déplacements vélo ont encore une marge de progression importante. Il nous faut donc encore accélérer le travail pour mieux sécuriser les déplacements cyclables. L'ouverture progressive du Réseau express vélo qui se met en œuvre dès cette année y participera.

Ces résultats nous encouragent à poursuivre notre politique de promotion des modes actifs et de modération de la place de la voiture en ville. Limiter la vitesse automobile, restreindre l'accessibilité des voitures au centre-ville et améliorer les conditions de circulation pour les cyclistes et les piétons font partie des solutions pour améliorer la qualité de l'air et la qualité de vie des habitant·e·s. »

**

Pour les élu·e·s écologistes, Morvan Le Gentil président du groupe écologiste et citoyen de Rennes Métropole, Gaëlle Rougier et Matthieu Theurier, co-président·e·s du groupe écologiste et citoyen de la Ville de Rennes

Laisser un commentaire