Accueil Démocratie locale [Ma vie d’élu] C’est pour quand le printemps ?

[Ma vie d’élu] C’est pour quand le printemps ?

Le petit journal de Jean-Marie, pour tout savoir du quotidien de votre adjoint Démocratie locale!

Budget participatif

2170 ! À l'heure où j'écris ces lignes, vous êtes déjà 2170 à avoir voté dans le cadre du budget participatif rennais 2016 ! C'est donc environ 500 Rennaises et Rennais qui chaque jour prennent le temps de soutenir un ou plusieurs projets pour notre ville. Il reste un peu plus de 6 jours pour faire de notre première expérience rennaise le premier budget participatif de France, tant par le nombre de propositions que par le nombre de votants.

Vous avez jusqu'au 6 mars, 19h, pour contribuer par vos commentaires et votre mobilisation à cette petite révolution citoyenne. Rendez-vous, de mardi à dimanche, dans les bibliothèques, sur les marchés ou dans l'Agora citoyenne place de la Mairie. Et pour discuter de vive voix avec les porteuses et porteurs de projets, des rencontres-discussions ont lieu chaque jour à 15h30 et 17h à l'Agora.

Vous avez le choix entre 241 propositions. Je sais que certaines et certains sont en campagne et que le score final sera serré. Expérimentation du micro-éolien urbain, installation de racks pour les vélos à l'arrière des bus, jardins flottants, rénovation du lavoir, jeux pour enfants, frigos de rue, mini-chapiteau, parquet public, les idées ne manquent pas. Même ceux et celles qui ont déjà voté sont à convaincre car on peut changer son vote jusqu'au dimanche 6 inclus.

 

Notre Dame des Landes

Le week-end dernier, la mobilisation de près de 60 000 personnes pour dire non au plus vieux et stupide projet d'aménagement de France, un aéroport à Notre-Dame-des-Landes, a permis de réaffirmer notre opposition populaire à ce projet. Les dernières études démontrent que l'aéroport de Nantes est loin d'être saturé et que celui de Rennes accueille de nouvelles destinations chaque trimestre. Quelle drôle d'idée que de vouloir se passer de celui de Saint-Jacques-de-la-Lande pour un aéroport situé à minimum 45 minutes de route de Rennes Métropole. Si consultation il doit y avoir et j'y suis plutôt favorable, il me semble évident que les habitants d'Ille-et-Vilaine, voire de toute la Bretagne administrative, devraient aussi être interrogés. La Région contribuerait à hauteur de 29 millions d'euros au financement de ce projet, cela mérite d'interroger ses habitants.

 

Libération de Lorenxta Guimon

La bonne nouvelle de la semaine dernière a été l'annonce de la prochaine libération, normalement le 1er mars de la prisonnière basque actuellement incarcérée à Rennes. Sa libération conditionnelle pour raison médicale a été obtenue suite à une importante mobilisation à Rennes comme au Pays Basque et sa sortie nous rappelle le sens de notre humanité et de notre engagement.

 

Grève de la faim au CRA de Rennes

Malheureusement, les motifs de réjouissance sont de courte durée et tant l'expulsion de la « jungle » de Calais que les actuelles grèves de la la faim au CRA de Rennes nous rappellent la situation désespérée des demandeurs d'asile et des migrants économiques. Aujourd'hui, l'indifférence, voire la méfiance, progressent et nous ne pouvons nous résigner à assister sans agir à la dégradation des conditions d'accueil des personnes sans-papiers.

 

Anniversaire de la lutte contre le CPE

Cette semaine est l'occasion de commémorer un drôle d'anniversaire : celui du projet de CPE (Contrat première embauche). Ce sous contrat de travail à destination des jeunes voulu par le gouvernement Villepin, à l'époque du Président Jacques Chirac avait fait l'objet d'une vive contestation de la part d'étudiants et de lycéens, particulièrement à Rennes puisque la contestation avait commencé dans notre ville. Villepin avait alors utilisé l'article 49-3 à l'Assemblée pour imposer son projet en février 2006 au grand dam du Parti socialiste à l'époque qui avait dénoncé un passage en force.

Comment ne pas mettre en parallèle l'anniversaire de ce CPE avec la future potentielle loi El Khomri ? Comment ne pas voir la dérive libérale de l'exécutif prêt à sacrifier la jeunesse et les salariés sur l'autel de la flexibilité ? Le report de quelques semaines de la présentation de cette loi est une position attentiste qui n'est pas satisfaisante. La seule position raisonnable serait le retrait de cette proposition.

Jeudi 3 mars à 18h30 aura lieu à l'Université de Rennes II, une conférence-débat sur les 10 ans du CPE avec les témoignages de nombreux acteurs et actrices de l'époque. Peut-être aurons-nous l'occasion d'entendre les anecdotes d'un certain Matthieu Theurier, devenu depuis vice-président de Rennes Métropole et co-président du groupe des élu-e-s écologistes de Rennes :-). En tout cas, nul doute que ce rendez-vous sera le premier pas vers une contestation rennaise et une mobilisation puissante si le gouvernement s'obstinait à présenter cette loi. Un mois de mars agité en perspective.

 

 

Laisser un commentaire