Accueil Vos élu-e-s Charlotte Marchandise-Franquet [Ma vie d’élue] La semaine de Charlotte

[Ma vie d’élue] La semaine de Charlotte

Le billet hebdomadaire de Charlotte, pour tout savoir de la semaine de votre adjointe Santé!

_Lundi matin de bonne heure et de bonne humeur, je débute avec une interview pour le magazine du Collectif interassociatif sur la santé (CISS), puis la réunion avec le groupe d'élu-e-s écolo. Je rencontre ensuite un chercheur de l'école des hautes études en santé publique qui travaille sur la façon dont la recherche scientifique aide (ou pas) à prendre des décisions politiques, super intéressant !
L'après-midi mails mails mails, un article à rédiger pour l'IREPS, Instance régionale d’éducation et de promotion de la santé, et une interview (c'est ma journée !) cette fois sur le projet capteurs.

 

_Mardi je participe à un jury de Master à l'école des hautes études en santé publique. L'étudiante a fait son mémoire sur les évaluation d'impacts en santé, une méthodo qui permet de savoir si un aménagement urbain est favorable à la santé, et qui permet de mobiliser les habitants et réduire les inégalités sociales. Je file ensuite à la 3ème journée régionale de veille sanitaire en région Bretagne avec une pause au milieu pour déjeuner avec le groupe métropolitain d'élus cette fois. Le soir, réception à l'hôtel de ville avec les partenaires de la manifestation que nous organisons "Les gestes qui sauvent" et en même temps une réunion métropolitaine, aïe aïe !

 

_Mercredi Conseil d'administration du centre communal d'action social, puis rendez-vous à pôle emploi pour moi, puis séances de travail  en même temps, l'un sur solidarité-santé et l'autre sur climat-air-énergie : aïe à nouveau, je vais éplucher les ordres du jour.

 

_Jeudi je vais tenter un aller-retour à Laval car j'ai été sollicitée pour participer à la mise en place d'un conseil local de santé mentale, on en a un à Rennes et c'est vraiment un chouette outil démocratique pour échanger avec tous les acteurs concernés, à commencer par les personnes en souffrance psychique, car comme elles le disent : "jamais rien sur nous sans nous". Le soir nous aurons conseil métropolitain , mais j'ai un souci de babysitting à régler d'ici là.

 

_Vendredi matin une réunion avec l'agence régionale de santé s'est annulée, cool je vais pouvoir bosser les dossiers et mails, (une maison de santé dans un quartier, des problèmes pour des personnes trans à être reconnues dans leurs démarches, un projet montessori pour les personnes âgées, des incroyables comestibles dans la ville...) et l'après-midi, travail inter-services sur la thématique santé et mobilité - parce que en vrai, si tu fais du vélo ou que tu marches, déjà tu pollues moins, mais en plus du gagnes des années de vie parce que c'est bon physiquement, plus tu gagnes en santé mentale, ça détend et c'est bon pour le moral (et c'est scientifiquement prouvé), et enfin c'est bon pour la cohésion sociale : quand on se croise en voiture, on se croise entre "objets", alors qu'autrement, on est des "sujets" avec des visages, des émotions, on peut se dire bonjour et c'est aussi prouvé que ça fait du bien à la communauté.

 

Et le week-end prochain sans réunions, inaugurations ni autre manifestations, rien que ça je me sens en meilleure santé 😉

Laisser un commentaire