Accueil Conseil municipal 2018, année exceptionnelle pour les arts plastiques

2018, année exceptionnelle pour les arts plastiques

[Conseil municipal du 4 décembre 2017]

L'été prochain, le Centre des Congrès accueillera une exposition d'art contemporain de la collection Pinault. Une exposition exceptionnelle, dont le financement n'empiètera pas sur le budget dédié à la politique culturelle.

 

 

Conseillère municipale

 

Intervention de Valérie FAUCHEUX au nom des élu-e-s écologistes

L'annonce de cette grande exposition à venir est une bonne nouvelle.

Notre ville a trop longtemps été absente de la carte européenne des destinations pour les amateurs d’art contemporain, alors qu’elle est le berceau de nombreux artistes et d’un réseau d’acteurs très actifs.

À remarquer néanmoins, le montage de cette exposition s’est fait dans un temps court après l’accord de François Pinault.

Nous le regrettons, car la mobilisation des forces de notre territoire ne sera sans doute pas optimale, je pense notamment aux étudiants de l’EESAB, ou du département d’arts plastiques de l’Université, qui pourraient faire des médiateurs très impliqués, mais il n’est peut-être pas trop tard.

Cette exposition exceptionnelle à votre initiative Madame la Maire s’inscrira dans une année 2018 tout aussi exceptionnelle pour les arts plastiques à Rennes, avec l’exposition Les Ambassadeurs des trois fonds d’art contemporain de la Ville, du Département et de la Région Bretagne, avec la réouverture du lieu d’exposition de 40 m3 après d’importants travaux, et bien sûr avec la Biennale des Ateliers de Rennes et la Rentrée des Arts Visuels à partir de septembre.

Nous sommes favorables à cette initiative car elle impulse une nouvelle dynamique portée à la fois par une politique culturelle qui associe et mobilise les acteurs locaux et par une volonté de rayonnement internationale de la Ville par l’art que vous avez personnellement souhaitée Madame la Maire.

Le financement de cette manifestation, nécessairement important pour une telle exigence artistique, n’empiètera pas pour 2018 sur le budget dédié à la politique culturelle de notre ville, c’est important à rappeler car vous savez notre attention à voir réaliser au cours de ce mandat les engagements pris par la Ville suite aux États Généraux de la culture, et nous savons que cet objectif nécessitera une mobilisation forte de nos finances.

Laisser un commentaire