Accueil À la une Pour une appropriation citoyenne des outils numériques

Pour une appropriation citoyenne des outils numériques

[Conseil municipal du 10 septembre 2018]

Le plan numérique éducatif a été présenté au conseil municipal. Avec ce programme, nous concrétisons l'ambition d'accompagner les Rennais·e·s dans une appropriation citoyenne, bienveillante mais aussi critique des outils numériques.

 

 

Conseiller municipal

Délégué aux Usages du numérique
 

Intervention de Laurent HAMON au nom du groupe écologiste et citoyen

Dans la poursuite de la présentation du Plan numérique éducatif par notre collègue adjointe à l'Éducation, je suis ravi que l'on puisse le présenter au sein de notre conseil municipal car nous y travaillons depuis plusieurs mois. Comme vous le savez, le numérique fait aujourd'hui partie de notre quotidien et de celui de nos enfants.

Avec ce programme, nous voulons concrétiser notre ambition d'accompagner les petit·e·s Rennais·e·s dans une appropriation citoyenne, bienveillante mais aussi critique des outils numériques. Avec un objectif : l'émancipation. Car nous sommes convaincus que l'usage quotidien des outils numériques au sein des écoles est l'un des vecteurs de réduction de la fracture numérique mais aussi d'apprentissage de l'autonomie et de la citoyenneté. Utiliser chaque jour le tableau numérique interactif, faire des recherches sur internet, se saisir des espaces numériques de travail sont autant d'opportunités pour nos enfants d'être confrontés aux questions du tri de l'information, de la protection des données, de l'utilisation de logiciels libres, de la sobriété numérique et du développement durable.

Car la Ville de Rennes, son réseau des espaces publics numériques et son tissu associatif importants sont bien les premiers acteurs publics d'éducation au numérique. Former des citoyens critiques à l'égard des Gafa doit aussi faire partie de notre ligne de conduite.

Aujourd'hui, avec ce plan numérique éducatif, nous fixons un cap, de grandes orientations. Nous traçons le sillon. Il ne s'agit pas uniquement, comme l'a rappelé Lenaïc Briero, d'un outil au service des enseignants du primaire, mais bien d'un projet partagé par l'ensemble de la communauté éducative. Et qui concerne chacun des Rennais·e·s. Un projet qui peut, qui doit évoluer et se construire petit à petit.

À titre d'exemple et d'innovation, nous pourrons dès fin 2019 début 2020 découvrir un nouveau lieu. Un « edulab », installé en cœur de ville à l'Hôtel Pasteur. Il sera un lieu dédié aux questions du numérique, ouvert à tous les acteurs et pour tou·te·s nos concitoyen·ne·s afin de pouvoir accompagner les transformations auxquelles nous sommes confrontés.

Avec ce plan, nous faisons entrer Rennes dans l'ère d'un numérique sobre et utile, avec en perspective la transition énergétique et la lutte contre les inégalités numériques.

 

Laisser un commentaire