Accueil À la une Aqueduc Vilaine Aval : un projet anti-écologique

Aqueduc Vilaine Aval : un projet anti-écologique

[Communiqué du 3 septembre 2019]

 

Le projet de construction de l'aqueduc qui doit relier l'Atlantique au pays de Rennes doit débuter d'ici quelques mois. Encore un grand projet inutile que nous dénonçons comme nous l'avons fait lors de l'enquête publique.

 

Un projet inutile

Faire « monter » l'eau depuis l'estuaire de la Vilaine jusqu'à l'usine de traitement de Rennes est d'abord une absurdité géographique et hydrographique.

Par ailleurs, le bassin rennais dispose de suffisamment de réserves d'eau, y compris en années de sécheresse et en tenant compte de l'accroissement démographique, pour alimenter les 56 communes de la collectivité Eau du bassin rennais.

 

Un projet anti-écologique

Alors que tout le monde s'accorde à tirer la sonnette d'alarme de l'urgence climatique, c'est un projet imaginé dans les années 90 qui va être mis en œuvre. En réalité aujourd'hui, les politiques positives menées par la collectivité Eau du bassin rennais en termes d'efficacité de la production, de rénovation du réseau, d'incitation aux économies d'eau et de préservation de la ressource, rendent absurde ce projet coûteux pour les collectivités, les habitant.e.s et l'environnement.

 

Des solutions durables

Il serait plus raisonnable, économique et surtout plus durable d'investir ces dizaines de millions d'euros dans le renouvellement des réseaux de distribution, dans des actions de réduction des consommations et de protection de la ressource. Il nous faut surtout promouvoir une autre agriculture soucieuse de son système écologique, moins consommatrice d'eau et surtout qui cesse de polluer gravement les eaux brutes.

--

Pour les élu·e·s écologistes de la Ville de Rennes et de Rennes Métropole, Gaëlle Rougier, Matthieu Theurier, Morvan Le Gentil, co-président·e·s des groupes écologistes et citoyens

Valérie Faucheux et Laurent Hamon, membres de la CEBR

 

 

Laisser un commentaire