Accueil Conseil communautaire Augmentation de la taxe de séjour : un premier pas

Augmentation de la taxe de séjour : un premier pas

[Conseil métropolitain du 21 septembre 2017]

La taxe de séjour va augmenter à Rennes Métropole. Nous revendiquions cette hausse depuis trois ans. Cette évolution va dans le bon sens, même si nous pourrions aller encore plus loin.

Conseillère métropolitaine

 

 

Intervention de Valérie FAUCHEUX au nom du groupe écologiste 

citationDepuis le début de ce mandat nous insistons pour que la taxe de séjour soit revue à la hausse.

En effet, cette taxe a un impact très limité sur le prix des nuits d’hôtels, 2,25 euros pour une chambre dans un hôtel 5 étoiles. Mais elle est une recette financière non négligeable pour notre Métropole, de l’ordre d’un million d’euros chaque année.

Les grands chantiers que nous menons pour l’attractivité touristique du territoire, LGV, métro, Centre des congrès, justifient aussi que le secteur du tourisme participe à l’effort d’investissement public via l’impôt.

Enfin, dans le contexte des actions gouvernementales, la taxe de séjour risque bien d’être bientôt la dernière ressource sur laquelle nous disposons d’un pouvoir de décision.

Aussi nous ne pouvons qu’approuver la proposition qui nous est faite ce soir d’augmenter de façon conséquente le taux de la taxe de séjour.

Avec cette augmentation, c’est un potentiel de 400 000 euros supplémentaires qui pourra revenir à notre collectivité pour mener à bien sa politique d'attractivité touristique.

Ce montant confirme d’ailleurs nos calculs qui avaient pourtant été contestés dans cette enceinte.

Il y a du mieux, mais on peut faire encore mieux. Nous aurions souhaité que les nouveaux taux soient remontés au plafond de ce que nous permet la loi, au moins pour les catégories d’hôtel les plus hautes. Même au  plafond, le montant de la taxe reste indolore pour les clients de l’hôtellerie rennaise et nous permettrait encore des ressources supplémentaires conséquentes de plusieurs centaines de milliers d’euros.

Mais nous garderons ce soir d’abord le positif et voulons voir dans cette délibération un premier pas et ne doutons pas que l’effort sera amplifié par la suite.

 

Laisser un commentaire