Accueil Conseil municipal Avec la charte Ya d’ar Brezhoneg, soutenons la diversité culturelle

Avec la charte Ya d’ar Brezhoneg, soutenons la diversité culturelle

[conseil municipal du 23 novembre 2015]

Un plan d'actions en faveur de la langue bretonne a été présenté en conseil municipal. Salué par les élu-e-s écologiste, Nadège Noisette a réaffirmé que faire vivre nos langues régionale, c'est aussi apporter une pierre à l'édifice de la diversité culturelle.

nadege_n

Conseillère municipale

Adjointe aux Approvisionnements

Intervention de Nadège Noisette au nom du groupe écologiste

 

citationTrugarez deoc 'h

Emaoñ o komz en anv strollad ar re c'hlas. C'hoant hon eus da drugarekaat Ana Sohier hag ar servij sevenadur en Ti-Ker Roazhon evit ar c'husuliadenn-mañ.

Da gentan eo ret da Roazhon, Ker-Benn ar Rannvro, diorren yezhoù Breizh. Bev, hon yezhoù a gem perzh sevel al lies sevenadurel.

Met pallioù an testenn-mañ a zo ivez da reiñ ur chañs d'ar vretonned da zibab ha vevañ dizalc'h o sevenadur. Er mare-mañ, setu un moein da sevel ur gevredigezh distanet hag habask.

Setu perak, ni zo laouen-tre da votiñ evit ar c'husuliadenn-mañ.

 

Je tiens ici au nom du groupe des écologistes à remercier notre collègue Ana Sohier et le service Culture de la Ville de Rennes de nous proposer ce soir de voter ces objectifs et ce plan d'actions en faveur du développement de la langue bretonne à Rennes.

En tant que capitale régionale, Rennes a le devoir de sauvegarder le patrimoine culturel régional et notamment ses langues.

 

Faire vivre nos langues régionales c'est aussi apporter une pierre à l'édifice de la diversité culturelle.

 

En ces temps troublés, donner à chacun la possibilité de choisir et de vivre librement sa culture contribue à la construction d'une société plus apaisée et plus tolérante. Ainsi, l'ouverture d'une crèche municipale et d'un troisième site élémentaire bilingue permettent la transmission de la langue aux générations futures. Mais le breton ne doit pas rester uniquement une discipline scolaire, c'est pourquoi les engagements de la ville en faveur d'un fonds de documents en breton dans les bibliothèques et le développement de la signalétique bilingue sont fondamentaux afin d'offrir aux bretonnants la chance de parler leur langue librement et quotidiennement.

C'est pourquoi, c'est avec un grand plaisir que nous voterons en faveur de cette délibération.

Laisser un commentaire