Accueil À la une Ay Roop : un cirque jeune, poétique, audacieux

Ay Roop : un cirque jeune, poétique, audacieux

Benoît Careil, adjoint à la Culture de Rennes, a inauguré le festival d'arts du cirque Ay Roop. À l'instar de nombreux rendez-vous artistiques et culturels, il exprime l'état d’esprit des nouveaux acteurs de la vie culturelle rennaise, collectif et collaboratif qui a profondément renouvelé ces dernières années notre vie culturelle.

 

 

Ay-Roop, le cri des monteurs de chapiteaux, ce cri fort et puisant qui traduit l'énergie collective déployée pour faire vivre ensemble le cirque, fait aujourd'hui partie du vocabulaire des rennaises et des rennais.

Il évoque un art du cirque d’aujourd’hui, jeune, poétique, audacieux, mêlant les différentes formes du spectacle vivant.

Il exprime aussi un état d’esprit des nouveaux acteurs de la vie culturelle rennaise, collectif et collaboratif, apparu dans les années 2000 à Rennes et qui a profondément renouvelé ces dernières années notre vie culturelle.

Je pense à des initiatives qui ont particulièrement fleuris à Rennes depuis 5 ans comme I'm from Rennes, Maintenant, le Made festival, le foisonnement de propositions participatives le dimanche à Rennes et des petits nouveaux Vacarme ou le Petit Marché de l'Art.

 

Sans parler du renouvellement à la direction de nos institutions culturelles avec l’arrivée d’une nouvelle génération conscient de l’urgence de changer les pratiques pour servir un projet de société et de territoire, et non les seuls intérêts d’un secteur professionnel.

La référence "cirque contemporain" du Temps fort Arts d’Ay Roop ne se traduit pas une simple programmation de performances circassiennes. On est loin des ambiances traditionnelles de cirque avec animaux sauvages et costumes à paillettes que l'on essaie encore parfois de nous vendre comme des madeleines de Proust de notre enfance.

« Le cirque ce n’est pas que pour les enfants... » affirme Olivier Daco. « Le cirque contemporain se nourrit de toutes les formes d’art, on y trouve de la danse contemporaine, du théâtre, des projections numériques. Le cirque est juste une porte d’entrée vers un autre imaginaire."

Comme beaucoup de projets qui ont grandi depuis une dizaine d’année à Rennes, le Temps fort Arts du cirque et l’action d’Ay Roop tout au long de l’année, s’appuie sur des valeurs et répond à des objectifs particulièrement partagés à Rennes, en Ille-et-Vilaine et en Bretagne :

  • instaurer des collaborations durables et accompagner les artistes dans leurs parcours,
  • créer les bonnes conditions de la rencontre et de la réciprocité entre les artistes et les personnes,
  • permettre l’accès à toutes et tous à des pratiques artistiques contemporaines
  • vivre l'art et l’expression des cultures comme une fête collective,
  • travailler en coopération avec les autres ressources du territoire,
  • agir au plus près et avec les personnes, dans leur quartier, dans les lieux de vie et les espaces publics ou dans les zones de relégation sociale.

 

C'est pour ces valeurs et objectifs partagés, et bien sûr pour développer  la place des arts du cirque à Rennes, que depuis 2014, la Ville a fortement augmenté son soutien à Ay-Roop, et a notamment invité l'équipe à créer un laboratoire des arts du cirque ici, au Théâtre du Vieux Saint-Étienne.

Ne changez rien, chers Géraldine et Ollivier, nos routes se suivent et se croisent depuis longtemps, mais beaucoup plus depuis 5 ans et c'est une vraie chance pour moi, pour le projet culturel que je porte au nom de la majorité municipale, et j'en suis convaincue pour les rennaises et les rennais, de voir votre projet fleurir si joliment dans notre ville.

Bon festival

Laisser un commentaire