Accueil À la une Centre des Congrès : l’addition s’il vous plaît!

Centre des Congrès : l’addition s’il vous plaît!

[Conseil métropolitain du 21 décembre 2017]

Nous ne comptons plus les subventions complémentaires attribuées au Centre des congrès. Alors que les finances publiques sont sous tension, alors que les associations locales doivent se serrer la ceinture, cette générosité vis à vis de Destination Rennes devient indécente.

Président du groupe écologiste à Rennes Métopole
 

 

Intervention de Morvan LE GENTIL au nom du groupe écologiste 

Cette délibération sur le Centre des Congrès nous invite une nouvelle fois à nous exprimer.

Lorsque les finances publiques sont sous tension comme aujourd'hui, les nouvelles dépenses en faveur du centre des congrès nous interroge.

Que l'on soit bien d'accord, nous ne pouvons qu'être heureux de voir la réhabilitation réussie du patrimoine unique que constitue l'ancien couvent des Jacobins.

 

Mais nous ne pouvons taire notre lassitude au moment de voter pour la énième fois des subventions complémentaires destinées à faire fonctionner un centre de congrès qui a déjà coûté plus de 107 millions d'euros d’investissement à la collectivité et qui coûtera aux habitant-e-s de notre métropole près d’un million d’euros en fonctionnement annuel.

 

Nous savons que des retombées économiques pour les hôtels et restaurants sont attendues. Les promoteurs qui investissent actuellement à Rennes dans la construction d’hôtels 4 étoiles affichent leur satisfaction. Les congressistes de passage devraient leur permettre de remplir leurs carnets de réservation et leur apporter de jolis retours sur investissement.

Par contre, nous l'avons dit à plusieurs reprises et nous le disons à nouveau ce soir, si les conditions d'accès aux salles du centre des congrès pour les associations locales restent les mêmes que celles de n'importe quel autre client, pour les habitants de la métropole, pour ceux et celles qui font vivre notre territoire, pour nos associations et institutions, la haute qualité d'accueil du centre des congrès restera un rêve qu'ils n'effleureront que lors de portes ouvertes.

Nous notons toutefois que dans le budget 2018 est prévue une provision de subvention de fonctionnement de 180 000 € pour un soutien aux organisateurs de rencontres professionnelles, nous aurions pu y ajouter, de rencontres culturelles ou associatives.

Aujourd'hui, vous nous demandez donc de voter une nouvelle subvention à Destination Rennes. 210 000 € pour assurer la bonne qualité de la téléphonie mobile en sous sol. 210 000 €, cela équivaut par exemple au coût total de la toute récente réhabilitation de la Maison du théâtre amateur !

Vous nous demandez également de voter une subvention complémentaire de 20 000 € à Destination Rennes, pour l'adaptation de son site internet. Pourtant, la SPL dispose d'une équipe de professionnel-le-s compétent-e-s qui pourrait sans doute réaliser ces adaptations...

Enfin, nous sommes invités à approuver une troisième subvention. 60 000 € pour l'acquisition d'un système de communication radio interne plus adapté. Le grand nombre de subventions complémentaires qui arrivent mois après mois continue de nous interroger.

Vous comprendrez Monsieur le président, qu'au moment où nous devons expliquer à des associations locales, notre incapacité à compenser la perte d'un contrat aidé en raison du capage des dépenses de nos collectivités imposé par le gouvernement, cette générosité sans limite pour Destination Rennes devient pour nous gênante.

Nous nous opposerons donc à cette délibération, même si celle-ci contient aussi le reversement à la collectivité d'un trop perçu en 2017, inutile de nous le rappeler.

 

Laisser un commentaire