Accueil À la une Construire avec les citoyen-ne-s l’avenir de la Fac Pasteur

Construire avec les citoyen-ne-s l’avenir de la Fac Pasteur

matthieu

Matthieu THEURIER
Conseiller municipal
Président du groupe écologiste

Téléchargez l'intervention en PDF

[Conseil municipal du 15 décembre 2014]
Après deux ans d'expérimentations au sein de la Fac Pasteur, l'Université Foraine quitte les lieux. L'occasion de construire avec les citoyen-ne-s l'avenir de ce site aux nombreuses potentialités qui doit rester au service des Rennais-e-s.
Intervention de Matthieu THEURIER au nom du groupe écologiste

L'Université foraine a investi le site de la Fac Pasteur depuis deux ans. La mise à disposition de ce lieu par convention avec la Ville a permis à de nombreux collectifs, associations et institutions rennais culturels, sportifs, médicosociaux d'expérimenter et de présenter des actions en prise avec les réalités locales. Workshops, résidences artistiques, expositions, projections, conférences, réunions de travail, formations… nombreuses ont été les actions menées par les multiples usagers de ce lieu.

Aujourd'hui, la convention s'arrête, mais qu'en est-il des projets déjà engagés ? L'école des Beaux-Arts, l'école du TNB et plusieurs autres usagers du lieu ont programmé des actions sur la Fac Pasteur pour 2015.

Et au-delà du court terme, quel avenir sera réservé à la Fac Pasteur ? Située dans le centre-ville, disposant d'une superficie importante, elle est un lieu aux potentialités très intéressantes. Nous sommes heureux qu'une école puisse s'y installer comme vous l'avez annoncé Madame La Maire, elle permettra de répondre aux besoins d'éducation de notre ville tout en donnant donnant une dimension d'intérêt général importante à ce lieu qui doit rester au service des Rennais. Un important nombre de mètres carrés reste néanmoins disponible même avec l'installation de l'école. Son avenir, c'est avec les citoyen-ne-s que nous devons le construire. La fabrique citoyenne n'est-elle pas le lieu de débat qui permettrait d'en faire un projet partagé par tou-te-s ? La fin de la convention liant la ville à l'Université foraine est l'occasion de mettre en discussion ce projet et de le co-construire avec les Rennais-e-s, en tenant compte du caractère universitaire et scientifique de ce bâtiment.

 

3 commentaire(s)

  1. WOLFF

    La dernière phrase est bien vague. Aucune mention du projet de l’association « Rennes en Sciences, place Pasteur » pour « Un Palais des Sciences et Techniques ». Projet pourtant porté par des personnes et des associations ayant une expérience « d’éducation populaire » à partir du riche patrimoine scientifique historique rennais (dont une partie est hélas jusqu’ici difficilement accessible au public).
    Le rapprochement avec une école serait pourtant une superbe idée.
    Education populaire et respect de l’enracinement dans une histoire locale, ou lubies (fort coûteuses jusqu’ici) de bobos, il faut choisir !

  2. BERNARD Domi

    Cher Mathieu
    l’expérimentation dont tu parles a coûté 240 000 euros aux contribuables de Rennes Métropôle; Aucun bilan public, aucun projet présente (on parle d’un projet de cantine), aucune transparence sur la manière dont l’argent a été dépensée ?? Et EELV va continuer à soutenir ce projet dont , au bout de deux ans, nul n’est capable de me dire à quoi il a servi.
    L’université foraine est elle morte ? Non, elle va revenir avec les mêmes soutenus par les mêmes élues PS à travers « l’hospitalité » avec ses conventions rédigées à la va vite au dernier moment, ses autorisations d’occupation des locaux à posteriori.
    Pendant ce temps, le patrimoine scientifique exceptionnel rennais continue à dormir (et pourrir bientôt) dans des endroits non accessibles au public.
    EELV Rennes soutient les projets éphémères contre le développement durable.
    Arrêtez de vous fourvoyer et de cautionner des dépenses publiques pour des projets vides de sens .

    1. Matthieu Theurier

      Les écologistes souhaitent que l’avenir de la Fac Pasteur soit construit avec les Rennaises et les Rennais. C’est pourquoi nous n’étions pas favorables à la convention avec l’association NAC menée par Patrick Bouchain, convention onéreuse comme vous le signalez. Depuis le mois de mars, les élus écologistes demandent une remise à plat du projet. C’est désormais chose faite : la fin de la convention avec NAC a été décidée lors du conseil municipal du 15 décembre, une partie du bâtiment deviendra une école, les autres espaces disponibles seront mis en débat avec les Rennais-e-s dans le cadre de la Fabrique citoyenne. L’avenir reste donc à écrire. Il est évident pour les écologistes que le nouveau projet devra prendre en compte l’histoire universitaire et scientifique de la Fac Pasteur.

Laisser un commentaire