Accueil À la une Des transports en commun gratuits contre la pollution de l’air

Des transports en commun gratuits contre la pollution de l’air

Depuis trois jours, l'agglomération rennaise connaît un nouveau pic de pollution de l'air. Ces pollutions sont, pour leur majorité, issues de la circulation routière. Elles sont à l'origine de plus de 40 000 morts chaque année en France. Pour protéger l'environnement et notre santé nous devons amplifier nos efforts pour réduire fortement la part de la voiture dans les déplacements métropolitains.

 

Pour Matthieu Theurier : "Notre exposition quotidienne aux polluants a des conséquences graves qui ne doivent en aucun cas être minimisées. Il nous faut accélérer les chantiers en faveur des déplacements actifs (vélo, marche à pied...) et la réduction de la vitesse de circulation dans Rennes. Nous voulons faire de Rennes une ville à 30 km/h. Les outils de sensibilisation doivent aussi être plus développés, comme, par exemple, la mise en place de "capteurs citoyens" permettant aux habitants de mesurer eux même leur exposition à la pollution et de partager leurs données."

 

Morvan Le Gentil ajoute : "Il est nécessaire d'étendre le réseau de bus en site propre et d'envisager la sortie du diesel pour le parc de bus. La création d'un RER rennais doit être étudiée rapidement à partir des voies ferrées existantes. A la demande des écologistes, le Président de Rennes Métropole, Emmanuel Couet, a aussi rappelé, lors d'un Conseil communautaire, son souhait que les transports en commun soient rendus gratuits lors des pics de pollution. Il est temps que cet engagement devienne réalité."

Laisser un commentaire