Accueil À la une Il fait bio dans mon assiette

Il fait bio dans mon assiette

[Conseil municipal du 15 septembre]

C'était dans notre programme, et même dans l'accord d'entre deux tours. Le conseil municipal a voté lundi 15 septembre, sous l'impulsion de Nadège Noisette, l'adhésion à la charte Il fait bio dans mon assiette. L'objectif : atteindre au moins 20% de bio dans les cantines d'ici 2020.

nadegeNadège Noisette16e adjointe déléguée aux Approvisionnements

Ce que dit l'accord d'entre deux tours

[GPS] Bio dans les cantines

 

En savoir +

Il fait bio dans mon assiette

Délibération présentée par Nadège NOISETTE
La nouvelle équipe municipale a pour objectif d'augmenter l'utilisation des produits biologiques dans la restauration collective. Il est donc judicieux que la collectivité soit signataire de la charte régionale des engagements réciproques entre les acteurs de la filière bio et de la restauration collective pour l'intégration d'ingrédients bio dans les repas en Bretagne "Il fait bio dans mon assiette" proposé par "Initiative Bio Bretagne".
Cette charte promeut un cadre d'engagements réciproques entre les acteurs de la filière (fournisseurs et structures d’accompagnement) et les collectivités, visant notamment à introduire financièrement 20 % de produits biologiques en restauration collective. Ces engagements s’inscrivent dans une  démarche économique, territoriale, environnementale et éducative à travers les 5 points suivants :

  1. L'information : les élus, les différentes administrations, les gestionnaires de cantines et les cuisiniers, les convives et, dans le cadre de la restauration  scolaire, les enseignants, les parents d’élèves et les élèves eux-mêmes
  2. Les approvisionnements : les signataires s’engagent à mettre en œuvre les moyens nécessaires pour augmenter la part des produits bio intégrés aux repas, dans le respect des principes développés par la charte et dans une logique de progrès, soit :
    • utiliser des produits certifiés bio ou en conversion,
    • privilégier un approvisionnement progressif en priorisant le niveau local
    • tenir compte de la saisonnalité des produits
    • privilégier un approvisionnement préservant l'environnement (limitation des emballages, transports, déchets….)
  3. L'accompagnement pédagogique : les structures d’accompagnement bio et/ou les fournisseurs s’engagent à proposer des prestations d’animations auprès des convives et/ou des outils pédagogiques sur l’agriculture biologique Les utilisateurs s’engagent à signaler la présence de produits bio lors des repas et à soutenir les démarches d’accompagnement pédagogique des structures d’accompagnement bio et/ou des fournisseurs
  4. La formation : les structures d’accompagnement bio s’engagent à proposer aux utilisateurs et, le cas échéant, aux structures d’accompagnement institutionnelles, des formations adaptées à leurs différents métiers
  5. La communication/valorisation : les structures d’accompagnement bio  s’engagent à valoriser les utilisateurs, les structures d’accompagnement institutionnelles et les fournisseurs bio de la restauration collective signataires de cette charte grâce notamment à la mise à disposition d’un identifiant d'adhérent de la charte Pour la Ville, un double identifiant est proposé :
    • le premier mentionne qu’elle est signataire de la charte et précise la date de signature
    • le second mentionne le niveau de progression de l’intégration de produits bio grâce à un système d’étoiles permettant de valoriser l’évolution annuelle de la démarche :
    • 1 étoile : démarrage de l'introduction des produits bio
    • 2 étoiles : de 5 à 10 % de produits bio introduits
    • 3 étoiles : de 10 à 20 % de produits bio introduits
    • 4 étoiles : plus de 20 % de produits bio introduits

Actuellement, il y a 7,5 % de produits bio dans les menus scolaires qui correspondent à deux étoiles. Ramené à l'ensemble des achats des denrées alimentaires, notre collectivité introduit 3,77 % de produits bio. La charte
considérant l'ensemble des restaurations, la Ville entame alors cette démarche au premier niveau et a pour perspective l'atteinte du niveau 4 étoiles d'ici 2020

Il est à rappeler que la Ville s’est inscrite dans une démarche continue dans le cadre de l’intégration du développement durable en matière de commande publique :

  • DCM n°505 du 10 juillet 2002 relative à l'utilisation du bois et à la gestion durable des forêts
  • DCM n°877 du 2 décembre 2002 relative aux achats publics éthiques, respectueux des droits sociaux, des conditions de production, tant pour l'homme que pour son environnement, ainsi que des droits de l'enfant
  • DCM n°71 du 16 janvier 2006 relative à l'adhésion de la Ville à l'association "Réseau Grand Ouest développement durable et commande publique"
  • DCM n°289 du 4 mai 2009 relative aux achats de denrées alimentaires exemptes de la mention "Organisme Génétiquement Modifié"

Décision proposée : approuver l'adhésion de la Ville à la charte "Il fait bio dans mon assiette"

 

Laisser un commentaire