Accueil Conseil municipal Investissons encore plus pour la transition énergétique

Investissons encore plus pour la transition énergétique

[Conseil municipal du 23 mai 2016]

La Ville de Rennes investit 2 millions d'euros supplémentaires pour la transition énergétique. C'est un signe très positif. Et nous pourrions aller encore plus loin avec du financement participatif.

Conseiller municipal

Co-président du groupe écologiste

Intervention de Matthieu Theurier au nom du groupe écologiste 

citationDepuis 2014, nous ne cessons de dénoncer une ambition trop timide de la Ville de Rennes en faveur de la transition énergétique. Les 3,5 millions d'euros d'investissements annuels pour la réhabilitation du patrimoine municipal et le développement des énergies renouvelables nous semblent beaucoup trop timides.

Je tiens donc au nom du groupe écologiste à saluer les engagements que nous prenons aujourd'hui pour ajouter, en 2016, deux millions d'euros d'investissements en faveur des économies d'énergie et des énergies renouvelables.

Quelques jours après une signature historique des accords de Paris par 177 pays ; quelques semaines après le vote de notre premier budget participatif et ses nombreux projets citoyens pour le développement des énergies renouvelables ; nous voulons voir dans cet engagement de deux millions d'euros supplémentaires un signal positif en faveur de la nécessaire transition énergétique de notre ville.

Après la toiture solaire du futur Conservatoire du Blosne présenté en début de Conseil municipal, nous aurons donc prochainement aussi une centrale photovoltaïque sur la Ferme des bois. C'est une bonne chose.

Cet investissement supplémentaire est permis grâce à une dotation complémentaire de l'État pour soutenir l'investissement des communes en faveur de la transition énergétique. C'est bien là le rôle de l'État que de soutenir, appuyer, accompagner les collectivités locales dans leur projet pour l'avenir de leurs territoires. C'est de cette façon que l'on produit des résultats. Aussi, il est regrettable, contradictoire et inutile que dans le même temps le Président de la République annonce de nouvelles baisses de dotation de l'État vers les collectivités. Ces nouvelles baisses vont encore freiner l'investissement et l'emploi local.

Pour mener la transition énergétique de notre territoire, il nous faut des moyens. C'est pourquoi nous souhaitons un engagement fort de l'État, nous souhaitons que la Ville investisse plus, nous voulons aussi expérimenter des systèmes de financement innovants. Nous souhaitons qu'à l'échelle de Rennes Métropole, un budget participatif dédié à l'énergie puisse voir le jour.

Nous souhaitons que la Ville de Rennes accompagne le développement du financement participatif et citoyen en faveur des énergies renouvelables.

À l'image de ce qui se fait déjà dans le domaine culturel, avec la Dynamo culturelle ou le fonds de dotation culture qui permettent aux habitants de co-financer la politique culturelle avec la Ville, nous pourrions imaginer un fonds de dotation énergies renouvelables qui permettra demain aux parents d'élèves de financer avec la Ville l'installation de panneaux solaires sur les toits des écoles, ou aux supporters du Stade rennais d'investir dans une toiture photovoltaïques sur le Roazhon Park. L'attente des habitants est forte, à nous d'y répondre rapidement.

Laisser un commentaire