Accueil À la une Le street art enfin reconnu!

Le street art enfin reconnu!

C'est une première en France ! le Fonds communal d'art contemporain de la Ville de Rennes vient d'acquérir sa première œuvre d'un artiste de street art issu du réseau local de ceux que l'on nommait jusque là les « graffeurs ».

 

Grâce à la détermination de l'adjoint à la culture écologiste Benoît Careil, les artistes de street art rennais peuvent bénéficier aujourd'hui des trois dispositifs d'aide aux artistes plasticiens (ateliers, bourses de création et fonds communal), longtemps réservés aux artistes issus d'écoles des Beaux Arts, qui suivaient ensuite un parcours balisé « art contemporain ». Depuis 2016, c'est toute l'action de soutien de la Ville de Rennes vers ces artistes de street art, amateurs ou professionnels, qui a été repensée et transférée du service jeunesse à la Direction de la culture.

 

 

Les Rennais-e-s connaissent bien le nouvel artiste introduit dans le Fonds d'art contemporain de la Ville. Il embellit avec ses animaux mélancoliques les murs de la Ville depuis plusieurs années, et les Transmusicales font appel à son talent depuis deux ans, il s'agit bien sûr de War!

Plus qu'un symbole, l'acquisition par le Fonds de la Ville de Rennes de l'œuvre « I war here » de War! est une véritable reconnaissance institutionnelle du street art comme l'une des pratiques de l'art contemporain.

 

Le Fonds communal d'art contemporain de la Ville de Rennes réserve chaque année entre 15 et 20 000 € à l'acquisition d'œuvres d'artistes locaux qui viennent grossir une collection de près de 600 pièces. En 2017, War! fait partie des artistes soutenus, au côté de quatre autres artistes, Gwenaëlle Rebillard, Fabienne Houzé-Ricard, Lucie Loron et Maëlle De Loux, toutes des femmes !

 

Pour voir I War here en vrai, il faudra attendre le 8 juin, l'ouverture de l'exposition d'été du Fonds communal d'art contemporain à l'Orangerie du Thabor.

Laisser un commentaire