Accueil Commande publique [Ma vie d’élue] La semaine de Nadège

[Ma vie d’élue] La semaine de Nadège

maviedelu-visel_nadege2

En tant qu'adjointe aux approvisionnements, l'achat des denrées alimentaires est au cœur de ma délégation et c'est particulièrement vrai cette semaine !

 

_Lundi
Déjeuner semi-mensuel avec des parents d'élèves dans une école de la ville : cette semaine il s'agit de l'école du Colombier.
Objectif échanger avec les parents sur la fabrication des repas, la qualité et la provenance des denrées alimentaire, les aspects nutritionnels, le gaspillage alimentaire….

 

_Mardi
Échanges avec les associations de solidarité sur les résultats de l'étude menée par la ville afin de quantifier le gaspillage alimentaire dans les assiettes et les possibilités de don alimentaire.
Objectif définir les modalités d'une procédure de don alimentaire qui pourrait être activée notamment lors des grèves imprévues.

 

_Mercredi
Déjeuner à l'école Louise Michel avec Lenaïc Briéro (adjointe Éducation), des parents de l'école et les services de l'éducation et des approvisionnements. Cette école est l'une des 2 expérimentatrices de la pré-inscription à la cantine et au centre de loisir. Il s'agit en effet de construire avec les parents des écoles Ille et Louise Michel les modalités de cette pré-inscription. Jusqu'à présent, l'absence de pré-inscription à ces services génère une surproduction de 6 % de repas par jour en moyenne (soit 600 repas sur les 10 000 quotidiens) et ne permet pas d'anticiper le nombre d'encadrant au plus près des besoins notamment lors des vacances.
Objectif échanger avec les parents sur leurs premiers retours d'expériences et de voir quel serait le meilleur compromis pour la suite de l'expérimentation entre souplesse pour les uns et anticipation logistique pour les autres.

 

_Vendredi
Participation à la restitution de l'étude sur thème "l'alimentation, vecteur d'activités économiques et sociales dans le quartier de Maurepas" menée par le département.
Objectif voir comment les résultats de cette étude pourraient aussi répondre à la problématique de la ville de construire une conserverie à destination des habitants.

 

Laisser un commentaire