Accueil Vos élu-e-s Charlotte Marchandise-Franquet [Ma vie d’élue] Une bonne tranche de transparence

[Ma vie d’élue] Une bonne tranche de transparence

Depuis cet été ma vie a été plutôt intense, et je n’ai pas pris le temps de raconter ma vie d’élue à Rennes. Il y a eu le master, la sortie de mon livre, quelques missions de consultance et la recherche d’emploi pour envisager l’après-mandat, et peu de temps pour cette chronique. Cependant, je ne voudrais surtout pas qu’on pense que je ne fais plus rien à la ville ! De plus, en cette période pré-électorale les rumeurs ne sont pas toujours bienveillantes, alors voilà une bonne tranche de transparence !

_ Septembre : j’étais en mission au Burundi jusqu’au 20. En mission, je continue à valider des mails et courriers officiels et à échanger avec l’équipe. Le directeur de santé publique de la Ville de Rennes s’est même équipé d’une messagerie internet pour les sujets qui demandent un échange direct ! Je garde également mes mercredis pour mon travail, réaliser les rapports et les prospects, et du temps de famille également !

_ Retour le lundi 23 avec en première partie de matinée au lycée Victor et Hélène Bash pour la Journée Citoyenneté-Prévention et Santé, puis une rencontre avec le président de la MILDECA, la mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives et d’autres élus bretons sur la question de la place des villes dans les actions de réduction des risques, et l’après-midi le traditionnel point santé avec les équipes de la ville.

_ Le 24, réunion sur les projets commerciaux du Blosne pour avancer sur la partie immobilière de l’offre de soins, puis réunion avec les élus sur les projets solidarité, cohésion sociale et santé, puis Conseil d’Administration du CCAS et enfin rencontre avec les salariés du Réseau des Villes-Santé.

_ Le 26, rencontre avec l’équipe du Réseau Bretagne Urbanisme et Santé et les chercheurs de CUSSH, Complex Urban System for Sustainability and Health avec qui nous collaborons pour que les politiques santé et climat de Rennes soient pensées en cohérence et co-bénéfices. Le soir, conseil métropolitain.

_ Le vendredi 27, rencontre avec la fondation Abbé Pierre sur la santé des migrants, rendez-vous avec l’association ATYPIC qui œuvre pour l’insertion professionnelle des personnes en souffrance psychique et l’après-midi, réunion du secrétariat du Conseil Rennais de Santé Mentale et réunion avec la directrice du Réseau des Villes-Santé.

_ Lundi 30 et mardi 31, j’étais au sommet européen des soins de santé primaire à Nanterre EFPC où j’intervenais.

_ Octobre. Le mercredi 1er, réunion avec la direction santé publique et Journée d'action nationale de l'association AIDES.

_ Jeudi ouverture du 10ème Congrès National des Réseaux de Cancérologie au Couvent des Jacobins, puis rendez-vous avec une chercheuse et le soir rendez-vous avec des psychologues du travail.

_ Vendredi, réunion du Conseil Rennais de Santé Mentale, salle pleine comme d’habitude, avec notamment des questions sur les équipes mobiles et la santé mentale des personnes migrantes, puis rendez-vous au CHGR avec les responsables d’un pôle de pédopsychiatrie.

 

Laisser un commentaire