Accueil À la une Merci les mobil’acteurs

Merci les mobil’acteurs

Hier soir s'achevait le défi Mobil'acteurs qui a permis à 8 automobilistes endurcis de tester d'autres modes de transport. Certains ont accompli des exploits, d'autres se sont convertis ! Merci à Angélina, Marie Laure, Emilie, Linda, Marie, Sébastien, Yoann et John, vous avez eu le courage de changer vos habitudes et réussi à donner envie à d’autres de laisser tomber la voiture solo !
sylvianeSylviane Rault
4e adjointe
déléguée à la Mobilité
[Discours de clôture de la quinzaine Mobil'acteurs]
Merci tout d’abord à nos 8 mobil'acteurs qui ont su mettre leur enthousiasme et leur bonne humeur, merci aussi à leurs soutiens et nos partenaires City Roul, Kéolis, Illenoo, les TER ainsi que covoiturage +. Je n’oublie pas les modératrices des tweets Mesdames Hamon, Steunou.Nous avons été aidés par la météo, avec un temps ensoleillé, c’est toujours plus agréable de se déplacer à vélo ou à pied.Nous avons eu aussi au cours de ces deux semaines deux alertes à la pollution transmis par Air Breizh. Cela nous rappelle ce pourquoi nous nous mobilisons. Oui, laisser sa voiture est aussi une question de santé publique. Nous avons régulièrement à Rennes, des dépassements de seuils de pollution essentiellement autour de la rocade et sur le boulevard de la Liberté. Nous savons que ces pics de pollution sont dus pour 75% à la circulation automobile. Cette pollution aux dioxydes d’azote et particules fines est responsable de nombreuses maladies cardio-vasculaires et de cancer.Les études montrent qu’en ville, la moitié des déplacements en voiture se font sur des trajets de moins de 2 kilomètres, soit 5 minutes à vélo ou 20 minutes à pied.Les déplacements liés au travail représentent près de 40% des distances générées par les habitants de l’agglomération. Plus des 3/4 de ces déplacements sont effectués en voiture solo. 70 établissements publics ou privés de l’agglomération ont mis en place un plan de déplacement pour leurs salariés. Soit 50 000 salariés concernés sur les 200 000 que compte l’agglomération. Alors vous voyez, nous avons une marge de progression très importante – et c’est avec beaucoup d’espoir que j’ai écouté les propos de nos mobil’acteurs. Ainsi j’ai entendu le plaisir de Yoann de pédaler de Rennes à Saint-Grégoire à travers les prairies Saint-Martin. Émilie a réalisé qu’elle allait aussi vite à vélo qu’en voiture (mais il va falloir aussi le faire sous la pluie !).J’ai entendu aussi que les transports en commun, ça déstresse, ça donne du temps pour twetter, on arrive tranquille au travail. John a pu aussi faire sa sieste dans le bus ! L’une d’entre vous a dit aussi que c’était le régime le moins cher et qu’au final laisser sa voiture faisait faire des économies. Oui, une voiture coûte cher, 5 300 euros à 7 000 euros par an.On a résumé tous les bienfaits des modes actifs de déplacements et des transports en commun. C’est bon pour notre environnement, notre santé et notre porte-monnaie !Je sais aussi que tout n’est pas simple et j’ai noté vos remarques, oui il faudrait plus de voies dédiées au bus en site propre, oui Angélina les pistes cyclables doivent être entretenues et la taille des arbustes ne doit pas être oubliée. Oui Marie les continuités cyclables doivent être améliorées. L’autopartage doit être davantage mis en valeur et développé… Et tout ceci se fera aussi avec une réduction de la vitesse en ville et, un rappel du code de la rue et du devoir de prudence du plus fort à l’égard du plus faible. Nous pouvons y arriver même sans être marathonien comme Sébastien.Cette opération aura certainement permis que chacun s’interroge sur ses modes de déplacements.Encore merci à Angélina, Marie Laure, Emilie, Linda, Marie, Sébastien, Yoann et John, vous avez eu le courage de changer vos habitudes et j’en suis convaincue réussi à donner envie à d’autres de laisser tomber la voiture solo !

 

1 commentaire(s)

  1. Xavier

    Parfait. 🙂

Laisser un commentaire