Accueil À la une Migrants : la préfecture répète les mêmes erreurs

Migrants : la préfecture répète les mêmes erreurs

[Communiqué | 6 juillet 2015]

Vendredi dernier, la Police aux Frontières et la police nationale ont procédé à l'expulsion de migrants installés devant le théâtre place du Vieux Saint-Étienne. Encore une fois la seule politique de soutien aux sans-papiers est la répression et le retour à la rue des personnes en situation précaire.

Nous refusons toutes les expulsions qui ne prévoient pas de solution de relogement. Les élu-e-s écologistes de la ville de Rennes s'insurgent contre de telles pratiques et refusent que la Ville de Rennes s'y associe. Encore une fois, l’État manque à son obligation de solidarité. La préfecture a récemment disposé d’une nouvelle enveloppe financière conséquente pour l’hébergement des demandeurs d’asile : nous attendons qu’elle l’utilise à bon escient.

Face cette situation, la Ville de Rennes se doit d’agir. Il est primordial de travailler étroitement avec les associations de soutien aux personnes migrantes pour trouver de nouvelles solutions d’hébergement (conventionnement, utilisation du camping municipal…). Sans quoi la situation de l’été dernier, où 60 migrants avaient été contraints de vivre en tente à Cleunay pendant plusieurs semaines, risque bien de se répéter. Au risque encore une fois de drames humains inacceptables.

 

Matthieu Theurier et Gaëlle Rougier

Co-Présidents du groupe écologiste à la Ville de Rennes

02 23 62 13 74

Laisser un commentaire