Accueil Conseil communautaire Optimisons les dessertes ferroviaires

Optimisons les dessertes ferroviaires

[Conseil métropolitain du 25 janvier 2018]

À l'occasion d'une délibération sur un partenariat avec SNCF immobilier, nous avons à nouveau souligné la chance que nous avons de disposer d'une étoile ferroviaire, celle-là même qui nous permettrait de développer le RER rennais, le train du quotidien.

Président du groupe écologiste à Rennes Métopole
  
Intervention de Morvan LE GENTIL au nom du groupe écologiste 

Nous approuverons les termes de ce protocole partenarial avec la SNCF immobilier. Le foncier valorisable doit être source de partenariat plutôt que de tensions.

Toutefois, vous le savez tous, quand on parle de ferroviaire, chez les écologistes il y a toujours un petit voyant rouge qui s'allume, car nous le pensons et l'avons souvent dit ici, pas plus tard que tout à l'heure à propos du PDU, les déplacements de demain sur la métropole devront pouvoir s'appuyer sur l'étoile ferroviaire dont nous avons la chance de disposer.

Alors certes, l'étude sur le RER Rennais montre des coûts importants d'infrastructures et la faiblesse des faisceaux disponibles, mais elle conclut aussi à des actions plus ambitieuses envisageables à 10/15 ans.

Mon propos, pour revenir à la délibération, est que si ce protocole est intéressant, il doit aussi penser à l'avenir. La modernisation du parc d'exploitation et la rationalisation des activités de la SNCF laissent des mètres carré disponibles en cœur de ville pour des opérations immobilières et c'est tant mieux, la ville doit se reconstruire sur elle-même pour ne pas grignoter le foncier rural. Mais pour accueillir tous ces nouveaux logements, il faudra aussi penser à des déplacements non polluants pour tous ces nouveaux habitants. N'oublions pas qu'une partie de ce foncier ferroviaire pourrait devenir demain des haltes du futur RER Rennais.

N'obérons pas aujourd'hui l'opportunité d'optimiser demain la desserte ferroviaire de nouveaux quartiers, au service des habitants de la métropole et même au-delà,

sans oublier les enjeux du fret pour la logistique urbaine et l'optimisation du dernier kilomètre.

 

Laisser un commentaire