Accueil À la une NDDL : les premiers éléments du rapport des médiateurs donnent raison aux écologistes

NDDL : les premiers éléments du rapport des médiateurs donnent raison aux écologistes

[Communiqué de EELV Rennes]

 

Après des mois d'auditions et de travail méticuleux, les médiateurs ont parlé. Pour la première fois, une étude alternative sérieuse a été réalisée sur le réaménagement de l'actuel aéroport de Nantes-Atlantiques et une véritable comparaison des hypothèses de développement des deux aéroports. Et donnent raison à l'analyse des écologistes et des associations d'opposant.e.s.

 

Tout d'abord, le rapport confirme que l'actuel aéroport de Nantes Atlantique est tout à fait en mesure d'accueillir 9 millions de passagers à terme.

Ensuite, le rapport confirme que rénover Nantes-Atlantique revient bien moins cher que Notre-Dame-des-Landes. D’après celui-ci, une rénovation de l’actuelle plateforme en vue d’accueillir 9 millions de passagers est estimée « entre 415 et 545 millions d’euros ». C’est nettement moins que les 740 millions d’euros estimés en 2013 par la Direction générale de l’aviation civile (DGAC). À titre de comparaison, le nouvel aéroport de Notre-Dame-des-Landes est évalué à près d’un milliard d’euros (hors desserte en tram-train) dans une configuration similaire (9 millions de passagers).

Enfin, sur le plan environnemental, le bilan est bien favorable au maintien de Nantes-Atlantique tant en matière d'émission de gaz à effet de serre que de préservation de la biodiversité. Au delà de l'aspect environnement, c'est aussi l'aménagement du territoire que ce rapport questionne.

Au lendemain du sommet « One planet summit » sur le climat, l’abandon du projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes doit être un premier acte concret en faveur de la préservation de notre environnement.

Europe Écologie - Les Verts Rennes

Laisser un commentaire