Accueil Archive
  1. Les nouvelles fraîches des élu·e·s écologistes de Rennes et Rennes Métropole [juin 2019]

    Chaque année avant la pause estivale nous faisons notre bilan de l’année. À découvrir en images !Quel modèle de développement de la ville voulons-nous ?Pour la deuxième fois depuis la mise en place de la charte de la démocratie locale, le droit d’interpellation a été activé. Au programme du débat : la question de la densité urbaine. Nous avons fait part de notre position sur le sujet, en affirmant que si la densification est bien nécessaire, elle doit se faire avec des formes urbaines compactes, une végétalisation renforcée, une modération de la place laissée à la voiture, une mixité sociale certaine.Partager sur :FacebookTwitterGoogle+Linked in  Nous voulons une ville sans publicitéC’est à l’occasion d’une délibération sur la taxe locale sur la publicité que nous avons dit à nouveau notre souhait d’une ville sans publicité. Car accepter ou refuser la publicité est un choix politique.  Partager sur :FacebookTwitterGoogle+Linked in  Une charte des terrasses beaucoup trop timideLa charte des terrasses a été présentée en conseil municipal. En interdisant le chauffage à l’extérieur, elle permet de franchir un vrai pas. Mais elle reste encore bien timide à notre goût, alors que nous avions fait de nombreuses propositions pour réduire les déchets et avoir des terrasses réellement écoresponsables.Partager sur :FacebookTwitterGoogle+Linked in  Déchets : il faut une politique volontariste pour faire face à l’urgence climatiqueÀ l’occasion d’une délibération sur le choix du mode de gestion de l’incinérateur des déchets, nous avons redit notre souhait d’une gestion publique et plaidé pour la mise en place d’une redevance incitative.Sortir des pesticides de toute urgence!À l’heure de l’effondrement de la biodiversité, alors que les scientifiques n’ont de cesse de nous alarmer sur la mise en péril de la planète, alors que s’accumulent les études montrant la nocivité de certains produits phytosanitaires, alors que plus de 700 000 citoyen·ne·s ont signé l’Appel des coquelicots, nous appelons à sortir des pesticides de toute urgence. Nous demandons que la Ville de Rennes prenne un arrêté municipal pour interdire l’utilisation des pesticides à proximité des habitations.Partager sur :FacebookTwitterGoogle+Linked in  Déchets et transition écologique : une usine surdimensionnéeL’usine d’incinération des déchets de Rennes Métropole, située dans le quartier de Villejean à Rennes, va être modernisée. Construite dans les années soixante, elle est vieillissante et doit être restructurée. Mais le projet prévoit de maintenir le volume de déchets incinérés à 144 00 tonnes, sans objectif de diminution dans le temps. C’est un choix que nous contestons car il fait fi des impératifs de réduction des déchets qui s’imposent à nous aujourd’hui.Partager sur :FacebookTwitterGoogle+Linked in  Assemblée générale de ConfluencesConstruire un projet écologique et solidaire pour les territoire du pays de RennesMembres d’associations, militant.e.s, citoyen.ne.s, femmes et hommes du territoire rennais… vous êtes tou.te.s attendu.e.s à l’assemblée générale de Confluences. Notre grande transition écologique et humaine est en route. Continuons de transformer, rénover, développer, perfectionner, embellir, enrichir… ensemble !> samedi 6 juillet | 10h30 > 16h30 | Maison de quartier Francisco Ferrer (Rennes) …

  2. Les nouvelles fraîches des élu·e·s écologistes de Rennes et Rennes Métropole [juin 2019]

    Chaque année avant la pause estivale nous faisons notre bilan de l’année. À découvrir en images !Quel modèle de développement de la ville voulons-nous ?Pour la deuxième fois depuis la mise en place de la charte de la démocratie locale, le droit d’interpellation a été activé. Au programme du débat : la question de la densité urbaine. Nous avons fait part de notre position sur le sujet, en affirmant que si la densification est bien nécessaire, elle doit se faire avec des formes urbaines compactes, une végétalisation renforcée, une modération de la place laissée à la voiture, une mixité sociale certaine.Partager sur :FacebookTwitterGoogle+Linked in  Nous voulons une ville sans publicitéC’est à l’occasion d’une délibération sur la taxe locale sur la publicité que nous avons dit à nouveau notre souhait d’une ville sans publicité. Car accepter ou refuser la publicité est un choix politique.  Partager sur :FacebookTwitterGoogle+Linked in  Une charte des terrasses beaucoup trop timideLa charte des terrasses a été présentée en conseil municipal. En interdisant le chauffage à l’extérieur, elle permet de franchir un vrai pas. Mais elle reste encore bien timide à notre goût, alors que nous avions fait de nombreuses propositions pour réduire les déchets et avoir des terrasses réellement écoresponsables.Partager sur :FacebookTwitterGoogle+Linked in  Déchets : il faut une politique volontariste pour faire face à l’urgence climatiqueÀ l’occasion d’une délibération sur le choix du mode de gestion de l’incinérateur des déchets, nous avons redit notre souhait d’une gestion publique et plaidé pour la mise en place d’une redevance incitative.Sortir des pesticides de toute urgence!À l’heure de l’effondrement de la biodiversité, alors que les scientifiques n’ont de cesse de nous alarmer sur la mise en péril de la planète, alors que s’accumulent les études montrant la nocivité de certains produits phytosanitaires, alors que plus de 700 000 citoyen·ne·s ont signé l’Appel des coquelicots, nous appelons à sortir des pesticides de toute urgence. Nous demandons que la Ville de Rennes prenne un arrêté municipal pour interdire l’utilisation des pesticides à proximité des habitations.Partager sur :FacebookTwitterGoogle+Linked in  Déchets et transition écologique : une usine surdimensionnéeL’usine d’incinération des déchets de Rennes Métropole, située dans le quartier de Villejean à Rennes, va être modernisée. Construite dans les années soixante, elle est vieillissante et doit être restructurée. Mais le projet prévoit de maintenir le volume de déchets incinérés à 144 00 tonnes, sans objectif de diminution dans le temps. C’est un choix que nous contestons car il fait fi des impératifs de réduction des déchets qui s’imposent à nous aujourd’hui.Partager sur :FacebookTwitterGoogle+Linked in  Assemblée générale de ConfluencesConstruire un projet écologique et solidaire pour les territoire du pays de RennesMembres d’associations, militant.e.s, citoyen.ne.s, femmes et hommes du territoire rennais… vous êtes tou.te.s attendu.e.s à l’assemblée générale de Confluences. Notre grande transition écologique et humaine est en route. Continuons de transformer, rénover, développer, perfectionner, embellir, enrichir… ensemble !> samedi 6 juillet | 10h30 > 16h30 | Maison de quartier Francisco Ferrer (Rennes) …

  3. Les nouvelles fraîches des élu·e·s écologistes de Rennes et Rennes Métropole [juin 2019]

    Chaque année avant la pause estivale nous faisons notre bilan de l’année. À découvrir en images !Quel modèle de développement de la ville voulons-nous ?Pour la deuxième fois depuis la mise en place de la charte de la démocratie locale, le droit d’interpellation a été activé. Au programme du débat : la question de la densité urbaine. Nous avons fait part de notre position sur le sujet, en affirmant que si la densification est bien nécessaire, elle doit se faire avec des formes urbaines compactes, une végétalisation renforcée, une modération de la place laissée à la voiture, une mixité sociale certaine.Partager sur :FacebookTwitterGoogle+Linked in  Nous voulons une ville sans publicitéC’est à l’occasion d’une délibération sur la taxe locale sur la publicité que nous avons dit à nouveau notre souhait d’une ville sans publicité. Car accepter ou refuser la publicité est un choix politique.  Partager sur :FacebookTwitterGoogle+Linked in  Une charte des terrasses beaucoup trop timideLa charte des terrasses a été présentée en conseil municipal. En interdisant le chauffage à l’extérieur, elle permet de franchir un vrai pas. Mais elle reste encore bien timide à notre goût, alors que nous avions fait de nombreuses propositions pour réduire les déchets et avoir des terrasses réellement écoresponsables.Partager sur :FacebookTwitterGoogle+Linked in  Déchets : il faut une politique volontariste pour faire face à l’urgence climatiqueÀ l’occasion d’une délibération sur le choix du mode de gestion de l’incinérateur des déchets, nous avons redit notre souhait d’une gestion publique et plaidé pour la mise en place d’une redevance incitative.Sortir des pesticides de toute urgence!À l’heure de l’effondrement de la biodiversité, alors que les scientifiques n’ont de cesse de nous alarmer sur la mise en péril de la planète, alors que s’accumulent les études montrant la nocivité de certains produits phytosanitaires, alors que plus de 700 000 citoyen·ne·s ont signé l’Appel des coquelicots, nous appelons à sortir des pesticides de toute urgence. Nous demandons que la Ville de Rennes prenne un arrêté municipal pour interdire l’utilisation des pesticides à proximité des habitations.Partager sur :FacebookTwitterGoogle+Linked in  Déchets et transition écologique : une usine surdimensionnéeL’usine d’incinération des déchets de Rennes Métropole, située dans le quartier de Villejean à Rennes, va être modernisée. Construite dans les années soixante, elle est vieillissante et doit être restructurée. Mais le projet prévoit de maintenir le volume de déchets incinérés à 144 00 tonnes, sans objectif de diminution dans le temps. C’est un choix que nous contestons car il fait fi des impératifs de réduction des déchets qui s’imposent à nous aujourd’hui.Partager sur :FacebookTwitterGoogle+Linked in  Assemblée générale de ConfluencesConstruire un projet écologique et solidaire pour les territoire du pays de RennesMembres d’associations, militant.e.s, citoyen.ne.s, femmes et hommes du territoire rennais… vous êtes tou.te.s attendu.e.s à l’assemblée générale de Confluences. Notre grande transition écologique et humaine est en route. Continuons de transformer, rénover, développer, perfectionner, embellir, enrichir… ensemble !> samedi 6 juillet | 10h30 > 16h30 | Maison de quartier Francisco Ferrer (Rennes) …

  4. Les nouvelles fraîches des élu·e·s écologistes de Rennes et Rennes Métropole [juin 2019]

    Bilan de fin de saisonQuel modèle de développement de la ville voulons-nous ?Pour la deuxième fois depuis la mise en place de la charte de la démocratie locale, le droit d’interpellation a été activé. Au programme du débat : la question de la densité urbaine. Nous avons fait part de notre position sur le sujet, en affirmant que si la densification est bien nécessaire, elle doit se faire avec des formes urbaines compactes, une végétalisation renforcée, une modération de la place laissée à la voiture, une mixité sociale certaine.Partager sur :FacebookTwitterGoogle+Linked in  Nous voulons une ville sans publicitéC’est à l’occasion d’une délibération sur la taxe locale sur la publicité que nous avons dit à nouveau notre souhait d’une ville sans publicité. Car accepter ou refuser la publicité est un choix politique.  Partager sur :FacebookTwitterGoogle+Linked in  Une charte des terrasses beaucoup trop timideLa charte des terrasses a été présentée en conseil municipal. En interdisant le chauffage à l’extérieur, elle permet de franchir un vrai pas. Mais elle reste encore bien timide à notre goût, alors que nous avions fait de nombreuses propositions pour réduire les déchets et avoir des terrasses réellement écoresponsables.Partager sur :FacebookTwitterGoogle+Linked in  Déchets : il faut une politique volontariste pour faire face à l’urgence climatiqueÀ l’occasion d’une délibération sur le choix du mode de gestion de l’incinérateur des déchets, nous avons redit notre souhait d’une gestion publique et plaidé pour la mise en place d’une redevance incitative.Sortir des pesticides de toute urgence!À l’heure de l’effondrement de la biodiversité, alors que les scientifiques n’ont de cesse de nous alarmer sur la mise en péril de la planète, alors que s’accumulent les études montrant la nocivité de certains produits phytosanitaires, alors que plus de 700 000 citoyen·ne·s ont signé l’Appel des coquelicots, nous appelons à sortir des pesticides de toute urgence. Nous demandons que la Ville de Rennes prenne un arrêté municipal pour interdire l’utilisation des pesticides à proximité des habitations.Partager sur :FacebookTwitterGoogle+Linked in  Déchets et transition écologique : une usine surdimensionnéeL’usine d’incinération des déchets de Rennes Métropole, située dans le quartier de Villejean à Rennes, va être modernisée. Construite dans les années soixante, elle est vieillissante et doit être restructurée. Mais le projet prévoit de maintenir le volume de déchets incinérés à 144 00 tonnes, sans objectif de diminution dans le temps. C’est un choix que nous contestons car il fait fi des impératifs de réduction des déchets qui s’imposent à nous aujourd’hui.Partager sur :FacebookTwitterGoogle+Linked in  Assemblée générale de ConfluencesConstruire un projet écologique et solidaire pour les territoire du pays de RennesMembres d’associations, militant.e.s, citoyen.ne.s, femmes et hommes du territoire rennais… vous êtes tou.te.s attendu.e.s à l’assemblée générale de Confluences. Notre grande transition écologique et humaine est en route. Continuons de transformer, rénover, développer, perfectionner, embellir, enrichir… ensemble !> samedi 6 juillet | 10h30 > 16h30 | Maison de quartier Francisco Ferrer (Rennes) …

  5. Les nouvelles fraîches des élu·e·s écologistes de Rennes et Rennes Métropole [juin 2019]

    Quel modèle de développement de la ville voulons-nous ?Pour la deuxième fois depuis la mise en place de la charte de la démocratie locale, le droit d’interpellation a été activé. Au programme du débat : la question de la densité urbaine. Nous avons fait part de notre position sur le sujet, en affirmant que si la densification est bien nécessaire, elle doit se faire avec des formes urbaines compactes, une végétalisation renforcée, une modération de la place laissée à la voiture, une mixité sociale certaine.Partager sur :FacebookTwitterGoogle+Linked in  Nous voulons une ville sans publicitéC’est à l’occasion d’une délibération sur la taxe locale sur la publicité que nous avons dit à nouveau notre souhait d’une ville sans publicité. Car accepter ou refuser la publicité est un choix politique.  Partager sur :FacebookTwitterGoogle+Linked in  Une charte des terrasses beaucoup trop timideLa charte des terrasses a été présentée en conseil municipal. En interdisant le chauffage à l’extérieur, elle permet de franchir un vrai pas. Mais elle reste encore bien timide à notre goût, alors que nous avions fait de nombreuses propositions pour réduire les déchets et avoir des terrasses réellement écoresponsables.Partager sur :FacebookTwitterGoogle+Linked in  Sortir des pesticides de toute urgence!À l’heure de l’effondrement de la biodiversité, alors que les scientifiques n’ont de cesse de nous alarmer sur la mise en péril de la planète, alors que s’accumulent les études montrant la nocivité de certains produits phytosanitaires, alors que plus de 700 000 citoyen·ne·s ont signé l’Appel des coquelicots, nous appelons à sortir des pesticides de toute urgence. Nous demandons que la Ville de Rennes prenne un arrêté municipal pour interdire l’utilisation des pesticides à proximité des habitations.Partager sur :FacebookTwitterGoogle+Linked in  Déchets et transition écologique : une usine surdimensionnéeL’usine d’incinération des déchets de Rennes Métropole, située dans le quartier de Villejean à Rennes, va être modernisée. Construite dans les années soixante, elle est vieillissante et doit être restructurée. Mais le projet prévoit de maintenir le volume de déchets incinérés à 144 00 tonnes, sans objectif de diminution dans le temps. C’est un choix que nous contestons car il fait fi des impératifs de réduction des déchets qui s’imposent à nous aujourd’hui.Partager sur :FacebookTwitterGoogle+Linked in  Assemblée générale de ConfluencesConstruire un projet écologique et solidaire pour les territoire du pays de RennesMembres d’associations, militant.e.s, citoyen.ne.s, femmes et hommes du territoire rennais… vous êtes tou.te.s attendu.e.s à l’assemblée générale de Confluences. Notre grande transition écologique et humaine est en route. Continuons de transformer, rénover, développer, perfectionner, embellir, enrichir… ensemble !> samedi 6 juillet | 10h30 > 16h30 | Maison de quartier Francisco Ferrer (Rennes) …

  6. Les nouvelles fraîches des élu·e·s écologistes de Rennes et Rennes Métropole [avril 2019]

    À chacun·e son arbre!Rennes est trop minérale. Nous devons mettre en œuvre rapidement un ambitieux plan de gestion et de plantation d’arbres, élaboré avec les associations et les habitant·e·s. Et passer d’une logique paysagère à une "éco-logique" intégrant diversité, espèces locales, arbres fruitiers, valorisation du bois d’œuvre et de chauffage… AVEC les associations et tou·te·s les habitant·e·s. Objectif 2030 : 1 habitant = 1 arbre.Partager sur :FacebookTwitterGoogle+Linked in  Urgence climatique!Il y a urgence climatique. Si depuis cinq ans nous sommes à l’œuvre pour répondre aux défis environnementaux, nous devons accélérer encore et amplifier nos actions. En piétonnisant davantage, en accordant des moyens au développement des énergies renouvelables, en expérimentant un revenu de base et en engageant un grand plan de gestion et de plantation d’arbres.Partager sur :FacebookTwitterGoogle+Linked in  En route vers l’autonomie alimentaireSur les terrains municipaux de la Prévalaye s’installeront bientôt des paysans qui pourront cultiver, éduquer à l’environnement, et pourquoi pas alimenter les cantines. C’est un pas de plus pour une agriculture locale et de qualité.Partager sur :FacebookTwitterGoogle+Linked in  École Simone Veil, une école "presque" parfaite La nouvelle école de la Courrouze a été présentée en conseil municipal. Elle respectera la règlementation thermique de 2012 et comportera des panneaux solaires. Mais elle aurait pu être tellement plus performante pour répondre aux défis environnementaux!Partager sur :FacebookTwitterGoogle+Linked in  Nous refusons que Rennes soit territoire d’expérimentation des Établissements publics locaux d’enseignement des savoirs fondamentaux La loi Blanquer "Pour une école de la confiance" institue les établissements publics locaux d’enseignement des savoir fondamentaux. Ces EPLESF auront des conséquences néfastes sur l’organisation des écoles, l’implication des parents d’élèves. Le conseil municipal s’est prononcé pour le retrait de cette mesure.Partager sur :FacebookTwitterGoogle+Linked in  Haut Sancé : un beau projet mais une concertation ratée Le projet d’aménagement du Haut-Sancé a connu des péripéties et une concertation chamboulée. Au point que les riverains sont en colère et s’inquiètent de voir arriver trop de nouveaux habitant.e.s.  Au-delà de la pertinence du projet, nous avons rappelé la nécessité d’une concertation de qualité pour tous les projets urbains.Partager sur :FacebookTwitterGoogle+Linked in  Pour une orientation développement durable des animations commercialesUne subvention exceptionnelle de 80 000 € sera versée à l’association de commerçants Le Carré rennais. Nous réclamons qu’une partie au moins de cette somme soit attribuée à la création d’un poste dédié au développement durable des animations commerciales.Partager sur :FacebookTwitterGoogle+Linked in  PCAET: La mobilisation climatique n’est pas un boulet mais une opportunité'[Conseil métropolitain du 4 avril 2019] Délibération n°2 | Plan Climat Air Énergie Territorial Intervention de Morvan LE GENTIL au nom du groupe écologiste Merci Monsieur le Président, et merci à Jean Jouzel d’avoir si bien rappelé les enjeux climatiques et environnementaux, comme v…Pour le climat, plus que jamais mobilisé·e·s![14 mars 2019] La température augmente, la biodiversité disparaît, la banquise se fragmente, les glaciers fondent, les épisodes météorologiques extrêmes et les catastrophes naturelles se multiplient… l’avenir de l’humanité est en jeu. Aujourd’hui il est plus qu’urgent d’agir, vite et fort.Il faut continuer à soutenir les associations qui luttent pour les droits des femmes [7 mars 2019] À la veille de la journée internationale de lutte pour les droits des femmes, en France, 30 femmes ont été tuées depuis janvier par leur compagnon ou ex-compagnon. 30 femmes en 2 mois ! Nous réaffirmons l’impérieuse nécessité de protéger ces femmes victimes des hommes qui pour les dominer en arrivent à de tels actes meurtriers.Partager sur :FacebookTwitterGoogle+Linked in  De l’Europe à la métropole, pour la transition écologique  [Tribune parue dans Rennes Métropole Magazine – avril 2019]Rénovation thermique des logements, transports publics, dynamisation des zones rurales, soutien à une agriculture paysanne… Dans notre métropole, très concrètement, l’Europe accompagne la transition écologique de notre territoire.Partager sur :FacebookTwitterGoogle+Linked in     …

  7. Les nouvelles fraîches des élu·e·s écologistes de Rennes et Rennes Métropole [avril 2019]

    À chacun·e son arbre!Rennes est trop minérale. Nous devons mettre en œuvre rapidement un ambitieux plan de gestion et de plantation d’arbres, élaboré avec les associations et les habitant·e·s. Et passer d’une logique paysagère à une "éco-logique" intégrant diversité, espèces locales, arbres fruitiers, valorisation du bois d’œuvre et de chauffage… AVEC les associations et tou·te·s les habitant·e·s. Objectif 2030 : 1 habitant = 1 arbre.Partager sur :FacebookTwitterGoogle+Linked in  Urgence climatique!Il y a urgence climatique. Si depuis cinq ans nous sommes à l’œuvre pour répondre aux défis environnementaux, nous devons accélérer encore et amplifier nos actions. En piétonnisant davantage, en accordant des moyens au développement des énergies renouvelables, en expérimentant un revenu de base et en engageant un grand plan de gestion et de plantation d’arbres.Partager sur :FacebookTwitterGoogle+Linked in  En route vers l’autonomie alimentaireSur les terrains municipaux de la Prévalaye s’installeront bientôt des paysans qui pourront cultiver, éduquer à l’environnement, et pourquoi pas alimenter les cantines. C’est un pas de plus pour une agriculture locale et de qualité.Partager sur :FacebookTwitterGoogle+Linked in  École Simone Veil, une école "presque" parfaite La nouvelle école de la Courrouze a été présentée en conseil municipal. Elle respectera la règlementation thermique de 2012 et comportera des panneaux solaires. Mais elle aurait pu être tellement plus performante pour répondre aux défis environnementaux!Partager sur :FacebookTwitterGoogle+Linked in  Nous refusons que Rennes soit territoire d’expérimentation des Établissements publics locaux d’enseignement des savoirs fondamentaux La loi Blanquer "Pour une école de la confiance" institue les établissements publics locaux d’enseignement des savoir fondamentaux. Ces EPLESF auront des conséquences néfastes sur l’organisation des écoles, l’implication des parents d’élèves. Le conseil municipal s’est prononcé pour le retrait de cette mesure.Partager sur :FacebookTwitterGoogle+Linked in  Haut Sancé : un beau projet mais une concertation ratée Le projet d’aménagement du Haut-Sancé a connu des péripéties et une concertation chamboulée. Au point que les riverains sont en colère et s’inquiètent de voir arriver trop de nouveaux habitant.e.s.  Au-delà de la pertinence du projet, nous avons rappelé la nécessité d’une concertation de qualité pour tous les projets urbains.Partager sur :FacebookTwitterGoogle+Linked in  Pour une orientation développement durable des animations commercialesUne subvention exceptionnelle de 80 000 € sera versée à l’association de commerçants Le Carré rennais. Nous réclamons qu’une partie au moins de cette somme soit attribuée à la création d’un poste dédié au développement durable des animations commerciales.Partager sur :FacebookTwitterGoogle+Linked in  PCAET: La mobilisation climatique n’est pas un boulet mais une opportunité'[Conseil métropolitain du 4 avril 2019] Délibération n°2 | Plan Climat Air Énergie Territorial Intervention de Morvan LE GENTIL au nom du groupe écologiste Merci Monsieur le Président, et merci à Jean Jouzel d’avoir si bien rappelé les enjeux climatiques et environnementaux, comme v…Pour le climat, plus que jamais mobilisé·e·s![14 mars 2019] La température augmente, la biodiversité disparaît, la banquise se fragmente, les glaciers fondent, les épisodes météorologiques extrêmes et les catastrophes naturelles se multiplient… l’avenir de l’humanité est en jeu. Aujourd’hui il est plus qu’urgent d’agir, vite et fort.Il faut continuer à soutenir les associations qui luttent pour les droits des femmes [7 mars 2019] À la veille de la journée internationale de lutte pour les droits des femmes, en France, 30 femmes ont été tuées depuis janvier par leur compagnon ou ex-compagnon. 30 femmes en 2 mois ! Nous réaffirmons l’impérieuse nécessité de protéger ces femmes victimes des hommes qui pour les dominer en arrivent à de tels actes meurtriers.Partager sur :FacebookTwitterGoogle+Linked in  De l’Europe à la métropole, pour la transition écologique  [Tribune parue dans Rennes Métropole Magazine – avril 2019]Rénovation thermique des logements, transports publics, dynamisation des zones rurales, soutien à une agriculture paysanne… Dans notre métropole, très concrètement, l’Europe accompagne la transition écologique de notre territoire.Partager sur :FacebookTwitterGoogle+Linked in     …

  8. Les nouvelles fraîches des élu·e·s écologistes de Rennes et Rennes Métropole [avril 2019]

    À chacun·e son arbre!Rennes est trop minérale. Nous devons mettre en œuvre rapidement un ambitieux plan de gestion et de plantation d’arbres, élaboré avec les associations et les habitant·e·s. Et passer d’une logique paysagère à une "éco-logique" intégrant diversité, espèces locales, arbres fruitiers, valorisation du bois d’œuvre et de chauffage… AVEC les associations et tou·te·s les habitant·e·s. Objectif 2030 : 1 habitant = 1 arbre.Partager sur :FacebookTwitterGoogle+Linked in  Urgence climatique!Il y a urgence climatique. Si depuis cinq ans nous sommes à l’œuvre pour répondre aux défis environnementaux, nous devons accélérer encore et amplifier nos actions. En piétonnisant davantage, en accordant des moyens au développement des énergies renouvelables, en expérimentant un revenu de base et en engageant un grand plan de gestion et de plantation d’arbres.Partager sur :FacebookTwitterGoogle+Linked in  En route vers l’autonomie alimentaireSur les terrains municipaux de la Prévalaye s’installeront bientôt des paysans qui pourront cultiver, éduquer à l’environnement, et pourquoi pas alimenter les cantines. C’est un pas de plus pour une agriculture locale et de qualité.Partager sur :FacebookTwitterGoogle+Linked in  École Simone Veil, une école "presque" parfaite La nouvelle école de la Courrouze a été présentée en conseil municipal. Elle respectera la règlementation thermique de 2012 et comportera des panneaux solaires. Mais elle aurait pu être tellement plus performante pour répondre aux défis environnementaux!Partager sur :FacebookTwitterGoogle+Linked in  Nous refusons que Rennes soit territoire d’expérimentation des Établissements publics locaux d’enseignement des savoirs fondamentaux La loi Blanquer "Pour une école de la confiance" institue les établissements publics locaux d’enseignement des savoir fondamentaux. Ces EPLESF auront des conséquences néfastes sur l’organisation des écoles, l’implication des parents d’élèves. Le conseil municipal s’est prononcé pour le retrait de cette mesure.Partager sur :FacebookTwitterGoogle+Linked in  Haut Sancé : une concertation ratée Le projet d’aménagement du Haut-Sancé a connu des péripétie et une concertation chamboulée. Au point que les riverains sont en colère et s’inquiètent de voir arriver trop de nouveaux habitant.e.s.  Au-delà de la pertinence du projet, nous avons rappelé la nécessité d’une concertation de qualité pour tous les projets urbains.Partager sur :FacebookTwitterGoogle+Linked in  Pour une orientation développement durable des animations commercialesUne subvention exceptionnelle de 80 000 € sera versée à l’association de commerçants Le Carré rennais. Nous réclamons qu’une partie au moins de cette somme soit attribuée à la création d’un poste dédié au développement durable des animations commerciales.Partager sur :FacebookTwitterGoogle+Linked in  insérer ici l’article PCAET, par exemple ;)Pour le climat, plus que jamais mobilisé·e·s![14 mars 2019] La température augmente, la biodiversité disparaît, la banquise se fragmente, les glaciers fondent, les épisodes météorologiques extrêmes et les catastrophes naturelles se multiplient… l’avenir de l’humanité est en jeu. Aujourd’hui il est plus qu’urgent d’agir, vite et fort.Il faut continuer à soutenir les associations qui luttent pour les droits des femmes [7 mars 2019] À la veille de la journée internationale de lutte pour les droits des femmes, en France, 30 femmes ont été tuées depuis janvier par leur compagnon ou ex-compagnon. 30 femmes en 2 mois ! Nous réaffirmons l’impérieuse nécessité de protéger ces femmes victimes des hommes qui pour les dominer en arrivent à de tels actes meurtriers.Partager sur :FacebookTwitterGoogle+Linked in  De l’Europe à la métropole, pour la transition écologique  [Tribune parue dans Rennes Métropole Magazine – avril 2019]Rénovation thermique des logements, transports publics, dynamisation des zones rurales, soutien à une agriculture paysanne… Dans notre métropole, très concrètement, l’Europe accompagne la transition écologique de notre territoire.Partager sur :FacebookTwitterGoogle+Linked in  …