Accueil Conseil municipal Non aux ouvertures de commerces le dimanche

Non aux ouvertures de commerces le dimanche

[Conseil municipal du 9 octobre 2017]

Le conseil municipal a décidé d'autoriser l'ouverture des commerces certains dimanches et jours fériés. Cette délibération allant à l'encontre du modèle de société que nous défendons et du bien être des travailleurs et de leurs familles, nous avons voté contre.

 

 

Conseillère municipale


 

Intervention de Valérie FAUCHEUX au nom des élu-e-s écologistes
 

Le modèle de société que nous défendons est celui d'une société apaisée. Alors que la surcharge de travail provoque parfois pour les uns des burn out et est pour les autres source de chômage,

nous défendons toujours la réduction du temps de travail et le droit au repos.

Ce droit au repos qui permet la vie de famille, l'accès à la culture et surtout tout simplement le droit de ne rien faire. Et là est sans doute la justification idéologique : réduire le temps improductif pour générer davantage de profits. Ainsi réduire le temps au repos des salariés du commerce au motif que les consommateurs pour une partie pressurés au travail n'auraient plus le temps de faire leurs achats est un argument que nous considérons comme totalement ubuesque, et ce d'autant plus lorsqu'il s'agit d'ouvrir le dimanche les concessions automobiles alors que tous nous assurent avoir pris conscience du réchauffement climatique, de la nécessité et de l'urgence de réduire les gaz à effet de serre.

Le risque est grand qu'au fur et à mesure des années ce ne soit plus uniquement les commerces seuls qui restent ouverts mais aussi les entreprises de services, et bien entendu par la suite les services publics, réduisant de fait le nombre de jours fériés pour tous.

Par ailleurs nous ne comprenons pas la demande des commerçants en 2016 et en 2017 quand ils s'expriment dans la presse quotidienne régionale: ils semblent faire grise mine et déplorent la faible fréquentation lors de ces journées d'ouverture exceptionnelle. Nous les comprenons d'autant moins que ces autorisations profitent plus largement à leurs concurrents que sont les grands magasins et les grandes surfaces. Même si nous avons conscience qu'ici à Rennes, par rapport à d'autres villes bien plus permissives, la tentation d'ouvertures tous azimuts est bien jugulée. Cependant cette décision est lourde d'un sens que nous ne souhaitons pas soutenir. C'est pourquoi nous voterons contre.

 

Laisser un commentaire