Accueil À la une Notre-Dame-des-Landes : une aberration en contradiction avec la COP 21

Notre-Dame-des-Landes : une aberration en contradiction avec la COP 21

[Communiqué]

Les deux Vice-Présidents écologistes de Rennes Métropole ont refusé de siéger au Bureau métropolitain du 3 décembre

La raison de ce refus tient aux deux vœux annoncés, l'un présenté par la droite, l'autre par le Président du Conseil, pour rappeler le soutien de la Métropole rennaise au projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes.
Conformément à l'engagement présidentiel pris en 2013, le projet d'aéroport est toujours suspendu, et ce tant que les recours juridiques contre le projet ne sont pas épuisés. Cette décision a permis d'apaiser les tensions sur le site. Nous considérons ces vœux comme une tentative de relancer ce projet moribond. Ils ne feront que raviver les tensions. En pleine COP 21, ces vœux sont une aberration, en contradiction totale avec les enjeux climatiques et environnementaux auxquels nous devons faire face avec la plus grande responsabilité.

 

Morvan Le Gentil, Président du groupe écologiste à Rennes Métropole

Gaëlle Rougier, Vice-Présidente de Rennes Métropole

Matthieu Theurier, Vice-Président de Rennes Métropole

1 commentaire(s)

  1. […] Notre-dame-des-landes : une aberration en contradiction avec la COP 21 (Conseil municipal de novembre 2015) […]

Laisser un commentaire