Accueil Commande publique Pour diminuer le gaspillage alimentaire, la Ville redistribue les repas non consommés

Pour diminuer le gaspillage alimentaire, la Ville redistribue les repas non consommés

[Conseil municipal du 21 janvier 2019]

Une convention avec l'association Saint-Benoît-Labre permet désormais de redistribuer les plats non consommés à la cantine. Un pas de plus du plan alimentaire durable.

 

 

Conseillère municipale

Adjointe aux Approvisionnements
 

Présentation par Nadège NOISETTE

Je profite de cette délibération pour faire un point étape sur le plan alimentaire durable. Pour rappel ce plan est constitué d'une trentaine d'actions, co-construites avec les acteurs concernés et qui ont pour but d'atteindre en  2020 :

  • 40% de denrées durables dt au moins 20% de bio
  • -50% de gaspillage alimentaire.

À travers la politique achat et le travail mené avec les producteurs notamment dans le cadre du projet Terres de Sources mené par la CEBR,

nous avons déjà atteint les 20% de produits issus de l'agriculture biologique et nous sommes à 10% de denrées durables.

De plus depuis un an, un menu sans viande ni poisson est servi par semaine aux enfants et est très bien consommé. La mise en place d'un service autonome pour les enfants dans nos cantines ainsi qu'une modification de certaines recettes et la baisse des quantités produites pour les plats les plus jetés ont contribué à faire baisser le gaspillage alimentaire de 40%.

Il nous reste donc encore 10% à atteindre sur nos deux objectifs. Il reste donc des plats non consommés et consommables en fin de service. Nous les avons quantifiés par écoles entre décembre 2017 et juin 2018 afin de voir où étaient les gisements les plus importants. En parallèle nous cherchons des structures capable en terme logistique et sanitaire de récupérer ces plats afin de les donner à des personnes qui en auraient besoin.

C'est l'objet de cette délibération puisqu'il s'agit ici de signer une convention avec l'association Saint-Benoit-Labre qui va récupérer les plats dans un premier temps, dans 6 de nos écoles : Camille Claudel, Joseph Lotte, Ille, Liberté, Pablo Picasso, Guillevic afin de les redistribuer le soir aux personnes accueillies dans le Centre d'Hébergement d'Urgence Monsieur Vincent dans le Blosne.

Cette délibération vous propose aussi de signer une convention type basée sur celle faite avec Saint-Benoit-Labre afin de pouvoir faciliter la mise en place de ces dons alimentaires dès que nos échanges avec les autres structures contactées seront finalisés.

 

Laisser un commentaire