Accueil À la une Pour plus de participation citoyenne à Rennes Métropole

Pour plus de participation citoyenne à Rennes Métropole

[Conseil métropolitain du 26 septembre 2019]

À l'occasion de l'intervention du Codev, le groupe écologiste plaide pour une plus grande participation citoyenne à l'échelle de Rennes Métropole

Conseiller communautaire du groupe écologiste et citoyen de Rennes Métropole

Intervention de Jean-Marie Goater au nom du groupe écologiste et citoyen
Mes chers collègues,Monsieur Le Président de Rennes Métropole,Monsieur le Président du CODEV,Nous vous remercions de votre intervention et voulons saluer le travail et l'investissement du Codev et de ses membres dans le débat métropolitain.Le Codev est pour nous un outil essentiel de la co-construction de notre action. C'est pourquoi nous souhaiterions à la fois qu'il prenne plus de place dans l'élaboration et les discussions sur les politiques métropolitaines, et qu'il s'ouvre largement aux citoyen.ne.s pour mener un travail innovant de démocratie locale sur tous le territoire métropolitain

Je profite de cette présentation pour rappeler l’urgence et la nécessité absolue de mettre en œuvre, enfin, une politique de la participation citoyenne à l’échelle de notre agglomération.

La métropole en tant qu’institution ne dispose pas des leviers suffisants afin d’inscrire cette participation au cœur de ses politiques.

C’est dû à son statut, son mode d’élection et son organisation, tournée vers les Maires et moins vers les habitants ; en lien avec les corps intermédiaires et moins directement avec les légitimes préoccupations des citoyens et citoyennes de notre territoire.

Mais cela est dû aussi à une « timidité », presque une « défiance » vis-à-vis des nouveaux outils de la participation pourtant mis en place avec succès dans quelques unes des communes de la Métropole, dont la ville centre. Et ce alors que nombre d’agglomérations en France, Lille, Nantes ou Grenoble, ont passé un vrai cap de ce point de vue au cours des dernières années.

Le Codev pourrait être un de ces outils. En tant que successeur du Codespar. Il est légitime à évaluer les politiques publiques et à animer le débat métropolitain. C’est sa fonction. Mais encore une fois, les citoyens aimeraient l’entendre plus. Nous aimerions qu’il intègre en son sein des habitants des communes pourquoi pas en partie tirés au sort afin qu’il puisse mener des missions d’évaluation, qu’il puisse se transformer en jury citoyen à l’occasion d’un grand projet structurant ou pour évaluer une politique majeure de notre Métropole. Nous aimerions, enfin, qu’il puisse proposer des délibérations à ce conseil, qu’il soit en amont des décisions. Il serait possible également de développer des budgets participatifs thématiques, de favoriser l’expression citoyenne.

Le groupe écologiste a souhaité qu’un groupe de travail planche sur cette question de la participation citoyenne au niveau de Rennes Métropole. Cette proposition a été acceptée et deux réunions se sont tenues. A chacune de ces réunions, les élus présents ont souhaité que l’agglomération s’engage plus résolument dans ce chantier. Développons de nouveaux outils, innovons, expérimentons. Dédions aussi des moyens spécifiques à cette politique transversale, de plus en plus incontournable et réclamée.

Le temps est venu. Le temps est venu de faire de la participation citoyenne un des grands dossiers de cette métropole.

Laisser un commentaire