Accueil Conseil municipal Pour une plus grande équité des indemnités des élus

Pour une plus grande équité des indemnités des élus

[Conseil municipal du 14 mars 2016]

À Rennes, les indemnités des élu-e-s sont encore trop inéquitables. Réduire l'écart entre les indemnités les plus hautes et les plus basses favoriserait davantage l'investissement de tous les conseillers municipaux.

Conseillère municipale

 

Intervention de Matthieu Theurier au nom du groupe écologiste 

citationLa grille d'indemnités de la Ville respecte parfaitement le principe de sobriété et le montant alloué aux élu-e-s sera encore en baisse avec cette nouvelle grille.

Pour autant, nous estimons toujours que la grille d'indemnités des élu-e-s pourrait être revue dans le sens d'une plus grande équité.

Il apparaît nécessaire de réduire les différences entre les plus hautes indemnités et les plus basses afin que l'ensemble des conseillers municipaux puissent se consacrer au mieux à leur action.

Ainsi, les 1 400 euros de prime mensuelle destinés aux adjoints qui sont aussi présidents de commissions ne semblent pas justifiés.

De la même manière, la décote de 10 % touchant les élu-e-s en situation de cumul - décote que nous sommes l'une des seules villes à avoir décidé de nous appliquer - elle doit passer à 20 % pour être plus incitative.

De plus, ces mesures permettraient de réaliser davantage d'économies (de l'ordre de 82 483,8 euros annuels).

Si ces propositions ne sont pas prises en compte, nous nous abstiendrons.

 

Laisser un commentaire