Accueil À la une Pour une remise à plat de la vidéosurveillance

Pour une remise à plat de la vidéosurveillance

logo_accord_rouge

GPS "La vidéosurveillance mise en place fera l'objet d'une évaluation"

 

Les élu-e-s de Rennes Métropole ont été invités à renouveler le marché des caméras de vidéosurveillance dans le métro pour un montant de près de 650 000 € ! L'occasion pour les élu-e-s écologistes de redire leur opposition à la "vidéo-protection", fausse solution coûteuse et anxiogène. Vigilants quant au respect des libertés individuelles, nous souhaitons remettre à plat la politique de vidéosurveillance et rappelons l'engagement pris pendant la campagne électorale de procéder à une évaluation de ces dispositifs.

 

Laisser un commentaire