Accueil À la une TNB : la réflexion doit être collective

TNB : la réflexion doit être collective

 

benoit2

Benoît Careil
11e adjoint
délégué à la Culture

Téléchargez l'intervention de Benoît Careil

matthieu

Matthieu Theurier
Président du groupe écologiste

Téléchargez l'intervention_de Matthieu Theurier

[Conseil municipal du 15 septembre 2014]À l'ordre du jour du conseil municipal du 15 septembre, le cas du TNB était très attendu. Notre adjoint à la Culture, Benoît Careil a affirmé la volonté de remettre à plat le fonctionnement du TNB. Et le groupe écologiste a rappelé l'importance de construire collectivement une nouvelle politique culturelle.Si le rapport de la Chambre régionale des comptes reconnaît la qualité de la programmation, la fréquentation en constante hausse, la démarche volontariste du TNB en matière de démocratisation du spectacle vivant et le niveau de l'école d'art dramatique, elle pointe néanmoins du doigt plusieurs éléments :

  • les intérêts croisés des dirigeants du TNB et du Théâtre de la Parcheminerie
  • la structure juridique
  • les dépenses de mission, de réception et de déplacements
  • la procédure d'achats
  • les primes exceptionnelles

 

Remettre à plat le fonctionnement du TNB

Pour remédier à ces dysfonctionnements, Benoît Careil a affirmé le changement de statut du TNB, la modification de la convention avec le théâtre de la Parcheminerie afin qu'il soit accessible à l'ensemble des acteurs culturels, la révision de la grille des dépenses de mission et la révision des procédures d'achats en incluant notamment des clauses environnementales et sociales.

 

États généraux de la culture : une occasion de repenser collectivement la place du TNB

Au-delà des améliorations indispensables dans le fonctionnement du TNB, nous souhaitons qu’une réflexion collective ait lieu dès l’année prochaine, à l’occasion des États généraux de la culture, sur le rôle et la place du TNB à Rennes.

Nous appelons à ce que le TNB :

  • Inscrive son action dans le projet porté par la majorité actuelle d’une diversité culturelle, soucieuse de la participation et de l’implication de chacun, et déterminée à réduire son empreinte écologique
  • Poursuive l'objectif de rendre accessible à tous l'art sous toutes ses formes, quel que soit l'âge, la situation familiale, l’identité culturelle, les revenus et la relation à l’art propres à chaque personne
  •  soutienne fortement les artistes locaux dans leurs créations et la diffusion de leurs œuvres
  • s’engage dans une démarche permanente de coopération avec les autres établissements et les acteurs culturels du territoire rennais, mais aussi avec les acteurs économiques, les travailleurs sociaux, les professionnels de l'éducation, de la santé, de la jeunesse ou de la justice pour que l’exigence artistique et culturelle nourrisse toutes les politiques publiques et tous ceux et celles qui font vivre la ville.

 

2 commentaire(s)

  1. serge cron

    Bonjour, j’aimerai savoir où se tiendront les états généraux de la culture et comment y participer , même au delà du 2 avril .
    Pour ma part, simple citoyen rennais, j’ai été dans un passé lointain, un des acteurs de cette vie culturelle et le sujet où je trouve qu’il y a eu peu d’évolution depuis plus de trente ans est le « désert » culturel des quartiers . SERGE CRON

    1. Les élu-e-s écologistes de Rennes et Rennes Métropole

      Les états généraux de la culture seront un temps d’appropriation et de partage par tous les acteurs culturels rennais. Organisés par la Ville de Rennes, ils s’inscrivent dans le cadre de la Fabrique Citoyenne. Habitants, acteurs culturels et professionnels de secteurs d’activités qui croisent les enjeux culturels sont invités à s’exprimer et à échanger sur la vie et les politiques culturelles rennaises. Les propositions et les réflexions qui émergeront nourriront l’écriture d’un document partagé d’orientations et de propositions, présenté à l’automne.

      Ils seront lancés le 2 avril avec une séance plénière aux Champs Libres et se poursuivront le 3 avril à la Maison des Associations avec des rencontres et des ateliers. Plusieurs séries d’ateliers thématiques se dérouleront ensuite les 29 et 30 avril et du 24 au 30 juin.

      Vous avez des idées, des envies, des expériences à partager ? C’est le moment de faire entendre votre voix !

Laisser un commentaire