Accueil À la une S’organiser pour sortir des pesticides

S’organiser pour sortir des pesticides

[Communiqué du 27 août 2019]

 

Le Tribunal administratif de Rennes a suspendu ce jour l'arrêté pris par Daniel Cueff, Maire de Langouët, proscrivant sur son territoire l’utilisation de pesticides à proximité des habitations et locaux professionnels.

Soutiens de la première heure, nous continuons à être pleinement solidaires de Daniel Cueff. Le jugement rendu ne se prononce d'ailleurs pas sur le fond du problème mais sur une question de pure forme.

Pourtant, il est de notre devoir, à nous élu.e.s locaux, de prendre nos responsabilités, de protéger les habitant.e.s de nos communes et de garantir la santé publique.

Les études s'accumulent pour prouver la nocivité des pesticides de synthèse pour l'environnement mais aussi pour l'homme. Les « pisseurs involontaires de glyphosate », ces citoyennes et citoyens qui se soumettent volontairement à des dépistages de pesticides dans les urines, reçoivent tous des analyses alarmantes. La situation est plus que critique.

Nous saluons l'engagement de tous les maires qui ont pris des arrêtés pour limiter l'usage des pesticides sur leurs communes.

Et nous serons très vigilants à ce que les récentes annonces d’Élisabeth Borne soient suivies de mesures sérieuses, à défaut de quoi il deviendrait impératif que les maires s'organisent pour protéger la santé de leurs administré.e.s.

Ce n'est plus une option, nous devons nous passer de pesticides. Au plus vite.

--

Pour les élu·e·s écologistes de la Ville de Rennes et de Rennes Métropole, Gaëlle Rougier, Matthieu Theurier, Morvan Le Gentil, co-président·e·s des groupes écologistes et citoyens

 

Laisser un commentaire