Accueil À la une Tarification des transports en commun : un vrai progrès social

Tarification des transports en commun : un vrai progrès social

[Conseil métropolitain du 25 février 2016]

La nouvelle grille tarifaire des transports en commun a été adoptée en conseil métropolitain. Nous avons salué l'arrivée de cette tarification progressive et solidaire que nous appelions de nos vœux depuis de nombreux mois.

 

Conseillère métropolitaine

Adjointe Mobilité (Rennes)

 

Intervention de Sylviane Rault au nom du groupe écologiste

citationCette nouvelle grille tarifaire des transports en commun, progressive et solidaire, nous l'appelions de nos vœux depuis de nombreux mois. Elle est le fruit d'une démarche exemplaire d'élaboration collective entre élus et services.

D'abord parce qu'elle est issue d'un consensus. Il aura en effet fallu plusieurs séances de travail collectif et l'analyse de quinze scénarios pour aboutir à un projet véritablement partagé par tous.

Cette nouvelle tarification, nous la soutenons parce qu'elle est solidaire. En créant deux tranches de réduction et sans réduire le socle de gratuité, elle permettra à 36 000 usagers potentiels supplémentaires de bénéficier de tarifs adaptés à leurs revenus, portant à 146 000 le nombre d'ayant droits à 'une tarification solidaire, soit 1 habitant sur 3.

Cette nouvelle tarification, nous la soutenons parce qu'elle est écologique. Elle devrait être complétée par la création d'un ticket multivoyageurs. Ce ticket permettant aux personnes voyageant à plusieurs de bénéficier d'un tarif attractif favorisera encore davantage l'usage des transports en commun. Et par effet rebond désengorgera les routes et la rocade, contribuant ainsi à l'amélioration de la qualité de l'air dans notre métropole. Nous le savons, la réduction forte de la part modale de la voiture à laquelle nous engage le Plan de protection de l'atmosphère passe par une politique volontariste. Et c'est ce que nous faisons aujourd'hui en permettant à tous de faire le choix des transports en commun.

Pour aller encore plus loin, nous réitérons notre souhait de voir se mettre en place la gratuité ponctuelle lors des grands événements festifs. En plus de la gratuité lors des pics de pollution qui permet un report au profit des bus et métro, mais également une prise de conscience de l'impact de nos choix de mobilité sur la qualité de l'air, cet encouragement à l'usage des transports en commun au détriment de la voiture particulière nous placera encore davantage dans une dynamique vertueuse, sociale, écologique et solidaire.

Laisser un commentaire