Accueil À la une Tarifs des transports en commun : bienvenue au ticket multivoyageurs!

Tarifs des transports en commun : bienvenue au ticket multivoyageurs!

[Conseil métropolitain du 21 avril 2016]

Appelés à se prononcer sur la grille tarifaire du réseau STAR, les élu-e-s ont salué l'arrivée tant attendue du ticket multivoyageurs.

 

Conseillère métropolitaine

Adjointe Mobilité (Ville de Rennes)

Intervention de Sylviane RAULT au nom du groupe écologiste

citationNous sommes aujourd'hui amenés à délibérer sur la grille d'évolution des tarifs des transports. En effet, la convention de la délégation de service public prévoit chaque année une hausse moyenne pondérée des tarifs sur des rythmes supérieur à l'inflation. Ceci entraîne tous les ans une augmentation du prix du voyage.

Cette année, la hausse moyenne pondérée est passée de 2,92 % à 1,31 % pour ne pas pénaliser davantage les usagers. Cette limitation permet de maintenir le prix des abonnements et du ticket unitaire à 1,50 euros et c'est très bien.

Nous regrettons cependant l'augmentation du prix des carnets de 10 tickets, des formules et des pass.

La nécessité de réduire les émissions de gaz à effet de serre fait aujourd'hui consensus.

De ce fait, les actions du plan de déplacement urbain nous amèneront à réduire la place de la voiture en développant les usages partagés, mais surtout en continuant à favoriser les modes de déplacement alternatifs à la voiture - la marche à pied, le vélo et les transports en commun.

Concernant le développement des transports en commun, leur attractivité doit se poursuivre, et l'offre tarifaire est une des conditions du succès d'un report modal.

Ainsi la tarification solidaire adoptée en février dernier, en créant deux tranches de réduction supplémentaires et sans réduire le socle de gratuité, permettra une plus grande accessibilité aux transports en commun.

Je le redis, le coût pour l'usager des transports en commun doit être compétitif par rapport à celui du véhicule particulier. Aussi, la création du ticket multivoyageurs qui nous est proposée aujourd'hui ne peut que nous satisfaire.

Nous le souhaitions vivement et avions demandé sa création dès le début de notre mandat. En effet, Rennes Métropole était la dernière grande agglomération à ne pas avoir son ticket multivoyageurs appelé ici pass pluriel.

Nous le savons, la réduction forte de la part modale de la voiture à laquelle nous engage le plan de protection de l'atmosphère passe par une politique volontariste. En créant ce ticket multivoyageurs, à un tarif attractif (5 euros pour la journée pour un groupe de 2 à 5 personnes), nous répondons à la demande de familles ou de personnes voyageant à plusieurs et nous favorisons, nous en sommes convaincus, le report modal.

Gageons aussi que son succès nous amènera à étendre sa validité en semaine.

2 commentaire(s)

  1. CHANTAL2RENNES

    J’habite le Blosne, pour aller en ville j’ai le choix entre la voiture ou le métro. La voiture c’est quasi impossible et très cher en stationnement. Le métro : le prix augmente sans cesse ! 1 aller/retour à quasiment 3 euros, vous trouvez ça bien ? ma retraite a augmenté de O,1 % en octobre 2015. Où est la liberté de mobilité ? Vous vous satisfaites de mesures marginales ou techniques. Je suis très déçue de l’action d’élu(e)s qui bénéficient eux de la gratuité de transports. Que devient l’objectif de la gratuité des transports en commun, seule atout décisif pour déclencher le choix du transport en commun. A défaut la limitation de la voiture en ville est un leurre ou pire une mobilité limitée pour les habitants des quartiers prioritaires est à craindre !

    1. Les élu-e-s écologistes de Rennes et Rennes Métropole

      Madame,
      En réponse à votre commentaire, nous pensons effectivement que la voiture n’est généralement pas le bon choix pour un déplacement dans Rennes. Sachez que le conseil de Rennes Métropole a voté une nouvelle tarification solidaire des transports en commun qui prendra effet en janvier prochain. Cette nouvelle grille permettra à 36000 habitants supplémentaires de bénéficier de tarifs réduits de 85% et 50% en fonction de leurs revenus.
      Nous tenons également à préciser que les élus ne bénéficient pas de la gratuité des transports.

Laisser un commentaire